CHRISTOPHE – Clichés d’amour – 1983

dimanche, avril 27th, 2014 par Toorsch

christophe clichés d'amour

Clichés d’amour paru en 1983 est un album à part dans la discographie de Christophe, un album plaisir, un peu hors-série. Constitué uniquement de reprises, celui-ci baigne dans une ambiance nocturne et jazzy aux relents tenaces de films noirs. Christophe se montre particulièrement à l’aise vocalement, bien calé au milieu de son orchestre swing, il renaît en crooner désuet, tel un fantôme un peu absurde mais beau. Le classicisme de Clichés d’amour pourra surprendre les amateurs des oeuvres plus « évoluées » du chanteur, mais force est de constater que l’exercice de style est parfaitement exécuté.

« Dernier Baiser » (adaptation française de « Besame Mucho ») nous transporte dans un film en noir et blanc, avec ce romantisme à l’ancienne qui sied parfaitement au beau bizarre. Tout en conservant ce qui fait le sel de ses albums « personnels », Christophe se fond dans le projet sans le vampiriser, c’est-à-dire avec classe et humilité. Chronique d’une nuit blanche, « La Nuit bleue » est un nouveau rêve de jazz vocal, tant au niveau de l’orchestration haut de gamme que de la voix du chanteur, tout ici n’est que perfection. « Danse Perfidia » c’est la femme fatale, la diablesse infidèle, la belle plante carnivore qui se trouve toujours au cœur de l’intrigue; encore une fois l’ambiance de polar noir est parfaitement restituée. Assurément un des sommets du disque. Avec « Arrivederci Roma », le dernier des Bevilacqua nous chante un voyage nostalgique au cœur d’une l’Italie toujours ensoleillée; une Italie de carte postale mais incroyablement belle. Le récital se clôt sur une superbe adaptation de « White Christmas » sobrement intitulée « Noël Blanc », les arrangements sont divins et Christophe s’en sort avec les honneurs. Rares sont les chansons de Noël en français jouissant d’une telle classe.

Clichés d’amour, un disque un peu oublié qui mérite sincèrement d’être redécouvert. Voilà qui prouve que le jazz vocal, tout comme le rock, peut aussi briller dans la langue de Molière.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

2 commentaires sur “CHRISTOPHE – Clichés d’amour – 1983

  1. PM dit :

    Album meconnu et c ‘est regrettable
    le dandy Français y est particulièrement bon

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :