THE ROLLING STONES – Between The Buttons – 1967

mercredi, juin 18th, 2014 par Toorsch

rolling stones - between the buttons

La face cachée des Stones, loin de leur image de mauvais garçons, et surtout très loin du blues poisseux, de la country poussiéreuse et du rock baston passés ou à venir, Between The Buttons c’est du raffinement pop à l’état pur. Lorgnant du côté des Beatles et des Kinks, les pierres qui roulent nous livrent en cette glorieuse année ’67 leur album le plus délicat et atypique. Une parenthèse enchantée entre ce premier chef-d’oeuvre que fut Aftermath et la débandade psyché que sera Their Satanic Majesties Request. Cet album est une preuve supplémentaire de la richesse musicale de la première période du groupe, celle de Brian Jones, le perfide blondinet. Une richesse qui disparaîtra peu à peu durant le règne des glimmer twins, au profit d’un succès colossal. Ce qui conduira inévitablement le groupe vers une sorte d’auto-parodie un peu gênante. Mais la cash-machine aura raison de tout, comme toujours.

Clavecin et guitare électrique, « Yesterday’s Paper » c’est de la beauté pop injectée de perfidie machiste, car même posés musicalement les Stones restent les Stones. Quant à « Back Street Girl » elle pousse encore plus loin la méprisante méprise, sous ses atours de charmante ballade, cette fausse bluette est acide. A l’image du Dylan vengeur de « Just Like A Woman », Jagger est odieux au delà de l’odieux même. « Cool, Calm And Collected » est un habile mélange de music-hall et de psychédélisme comme seules les années soixante semblaient capables d’en produire. Malgré leurs indéniables qualités, les morceaux plus rock tels que « Obsession » ou « Please Go Home » ne sont pas au niveau des hauts-faits passés et rompent un tantinet la bonne tenue de l’ensemble. Mais d’un autre côté c’est aussi sa grande variété qui donne tout son sel au disque. En guise de final, le groupe nous offre une folie Kinksienne que n’auraient pas renié les frères Davies, « Something Happened To My Yesterday » est un moment hors du temps dans la carrière des Stones, un délice viscéralement Anglais. Après ça le groupe pourra tranquillement se focaliser sur la conquête de l’ouest.

Between The Buttons c’est le visage oublié des Stones, le trésor caché qui n’est pas entrée dans la grande histoire du rock.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

6 commentaires sur “THE ROLLING STONES – Between The Buttons – 1967

  1. Jimmy Jimi dit :

    Félicitation! Un de mes disques préférés. Entendre de l’accordéon sur un disque des Stones, quel bonheur!

  2. Charlu dit :

    Bien ouèj T… cette pièce là ne divisera pas.. tt le monde est raccord avec cette période.. même moi 😀

  3. D’accord avec les commentaires précédents: une perle oubliée qu’il est bon de réécouter de temps en temps car elle contient des pépites…

  4. toorsch dit :

    Yo les gars, je suis heureux de vos comm’, mais j’en attendais pas moins de vous.

    J’adore cette période des Stones, la plus riche assurément. Même si comme tout le monde, je vénère les disques d’après (de Beggars à Exile), j’ai plus de mal par la suite. Certains titres ici et là, mais de grands albums, non. Je suis plus rude avec les Stones qu’avec d’autres groupes, car quand on est « le plus grand du monde », l’erreur est fatal.

  5. Jimmy Jimmi dit :

    Jimmy Koule lui-même (sic!), dans sa dernière rencontre avec la B.I.D., hésite entre « Aftermath » et celui-ci, si ce n’est pas un signe!… Même si j’aime la période Mick Taylor et que je suis un des rares fans de Ronnie Wood (mais pas forcément avec les Stones), les disques enregistrés avec Brian Jones demeurent pour toujours mes favoris (je trouve d’ailleurs qu’on ne parle pas suffisamment des tous premiers…).

  6. Keith_Michards dit :

    Pas mon préféré… mais pas loin !

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :