BRIAN SETZER & THE NASHVILLAINS – Red Hot And Live! – 2007

mercredi, juin 25th, 2014 par Toorsch

red-hot--live-

Que Brian Setzer soit le plus grand guitariste de rockabilly de sa génération, c’est un fait, et qu’il libère réellement tout son art sauvage en live est aussi une évidence. Alors, quand le bonhomme lâche un peu son Big Band pour prendre la route en formation resserrée, cela promet d’envoyer du lourd, de l’incandescent, du son viscéral pour Teddy Boys attardés. C’est que le blondinet, malgré son âge déjà bien avancé (à l’échelle rocky), en a encore sous la pédale, il feule comme un bon vieux V8 qui sent la gazoline voir comme un HotRod lancé sur une piste de Drag! Brian Setzer n’est jamais aussi bon que lorsqu’il retrouve ses bas instincts rockab’. L’ancien chat de gouttière restera toujours un sale matou, et c’est précisément ce qui fait sa force.

En débutant leur set avec un classique du répertoire de chez Sun Records, l’incandescent « Red Hot », Brian et ses Nashvillains annoncent la couleur illico. A l’image de la pochette du disque, ce vieux rockhab’ des enfers est chauffé à blanc! Le maelström rockabilly est lancé. « Slow Down », « Put Your Cat Clothes On » et « Tennessee Zip », tout cela fleure bon le petit studio historique de Sam Philips et l’énergie pure des pionniers. L’ex Stray Cat sort les griffes, son rockab’ est speedé, customisé, bardé de flamin’ aux couleurs flamboyantes. En plus de ces indémodables, Brian nous balance quelques morceaux issus de son album 13 (celui précédent la tournée), via les très hard « Broken Down Piece Of Junk » et « Rocket Cathedrals ». L’apocalyptique finale de rigueur est cette fois-ci composée de trois classiques incontournables, les déments « Fishnet Stockings », « Rock This Town » et « Gene and Eddie », qui ont tous droit à des interprétations cinq étoiles.  Le combo parfait en somme!!!

Enregistré lors d’une tournée Japonaise (il est Big in Japan le Brian), ce Red Hot And Live! compte parmi ce qui se fait de mieux dans le registre, il est aussi l’un des meilleurs albums live du bonhomme, et pourtant il y a pléthore.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

2 commentaires sur “BRIAN SETZER & THE NASHVILLAINS – Red Hot And Live! – 2007

  1. Jimmy Jimmi dit :

    Je ne le connais pas, celui-ci, mais, en te lisant, j’ai senti comme une banane pousser sur mon crâne d’œuf et une folle envie de miauler à la lune!

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :