Festival de Gérardmer 2015: Jour 3

samedi, janvier 31st, 2015 par Pierre Sachet

gerardmer 15

Couché à 5h30 la veille, le temps de maudire le réveil, d’avaler un petit dej’ rapide, de gratter les 20 centimètres de neige sur la bagnole et on se met en route pour l’espace lac.

THE MAN IN THE ORANGE JACKET

Man-in-the-Orange-Jacket

Suite à son licenciement, un jeune homme poursuit à la trace son ancien patron et sa charmante épouse. Au travers d’événements tous plus sanglants les uns que les autres, il tente d’échapper à son propre passé et, en s’installant dans la superbe demeure de son patron, de se construire une nouvelle identité en y menant une vie luxueuse. Mais rien ne le prépare à la visite surprise d’un invité qu’il semble vaguement connaître…

Sixième film de notre sélection, et grande première pour moi avec ce film d’horreur estonien. Le synopsis, déjà peu bandant, sur-vend largement le moyen métrage. Certes c’est superbement filmé et les acteurs tiennent la route, mais le scénario est très pauvre et ne sort jamais des sentiers battus. Quand on regarde sa montre cinq fois pour un film de 1h11, c’est qu’il y’a un problème. Pour paraphraser un co-festivalier, « c’est une très jolie merde ».

Verdict : très moyen.

THE POOL

de-poel_18749_320_0_90

Lennaert et son vieil ami Rob emmènent leurs familles faire du camping dans les bois. Ils plantent leurs tentes dans un endroit isolé, aux bords d’un étang. À la nuit tombée, Jan, le fils de Lennaert, est réveillé par la voix d’une jeune femme l’invitant à venir nager avec elle. Est-ce bien Emilie, la jeune et jolie fille de Rob, qui appelle Jan, ou bien quelque chose d’autre ?

Septième film, une bonne surprise venue des pays bas. Un vrai film de festival avec ses musiques lentes exécutées au piano et ses coups de violons frénétiques quand tout part en sucette. Comme souvent, une petite impression de déjà-vu subsiste, mais rien de gênant. L’histoire avance vite et bien, les acteurs sont justes et la réalisation n’a pas a rougir de la concurrence. Ce n’est assurément pas le film de l’année mais une belle promenade dans les bois, ce qui ne se refuse pas.

TUSK

tusk

Un célèbre podcaster américain, connu pour ses sujets farfelus, se rend au Canada pour interviewer un vieil homme totalement fasciné par les morses. Leur rencontre va très vite dégénérer…

Huitième film de notre sélection. Exactement le film auquel on s’attend au vu de la bande-annonce. Une bobine parfaite pour une soirée pizza/porto entre potes. C’est gore, c’est fun et c’est tout ce qu’on demande. L’idée de base, ici poussée à son maximum, aurait pu être ridicule ou tomber a plat, mais Kevin Smith s’en sort haut la main et signe un excellent métrage totalement décomplexé.

JAMIE MARKS IS DEAD

jamiemarks

Quand il disparaît, Jamie Marks apparemment ne manque à personne. Sauf peut-être à Adam, qui est hanté par lui…

Neuvième film du festival pour nous. Film sans grande surprise, le scénario n’est pas mauvais mais n’invente rien, les acteurs font le taf, l’image est belle, mais il manque quelque chose pour en faire un grand film. Ça reste toujours plaisant, un jour de pluie.

Verdict : Bon

THE VOICES

the-voices-poster

À son travail, Jerry est amoureux de la comptable. Il fait ses confidences à ses animaux de compagnie dotés de la parole : son chat qui le pousse à commettre des meurtres, et son chien plutôt affable…

Dixième film et dernier de la journée. Très bonne comédie d’horreur avec une trame classique et une mise en scène inventive. Les comédiens surjouent un peu ce qui colle très bien à l’ambiance loufoque de The Voices. Mentions spéciales à un Ryan Reynolds complètement barré et à ses scènes de dialogues avec son fidèle chien et son sociopathe de chat. Excellente comédie, ça fait du bien !

Verdict : très bon

Sachet

Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :