WIKIPIZZA #3: FREDDY KRUEGER

mardi, février 17th, 2015 par Toorsch

Vous ne le savez peut-être pas, mais A Nightmare On Elm Street (Les Griffes de la nuit chez nous) est un film tiré de faits réels. Là, vous vous dites: Attends un peu, Les Griffes de la nuit? Le film de Wes Craven? Le machin avec Freddy? Freddy Krueger le grand brûlé qui hante les rêves, non mais tu te fous de nous? Pas du tout, je suis très sérieux… Sortez les pizzas et la bibine et préparez vous à plonger au plus profond du cauchemar…

Bon, autant le dire tout de suite, mon effet d’annonce lourdingue n’était pas tout à fait honnête. Oui, A Nightmare On Elm Street puise bien ses origines dans des faits réels, mais il s’en éloigne tout de même beaucoup (vous imaginez bien qu’un grand brûlé qui tue des ados dans leur sommeil…). Oui, Wes Craven s’est inspiré de plusieurs événements authentiques, mais ces derniers n’avaient aucun rapport entre eux. C’est uniquement en les mettant en corrélation que le réalisateur a su créer cette histoire si brillante et terrifiante.

Premier fait: Le nom

Fred Krueger est le nom d’un camarade de classe du réalisateur qui le malmenait étant enfant. Ok c’est cool comme anecdote, mais pas folichon non plus, pas d’inquiétude, ce qui suit est bien mieux.

wiki freddy 03

Deuxième fait: L’apparence

Un soir, alors que le jeune Wes, seul dans sa chambre, ne trouvait pas le sommeil, il entendit des bruits de pas dans le rue. Par curiosité, il quitta son lit pour aller regarder par la fenêtre en prenant bien soin d’être discret. Il vit un vieil homme avec un chapeau usé, probablement un vagabond, marchant seul dans la nuit. Sans aucune raison apparente, le vieil homme s’immobilisa, se retourna, puis fixa le jeune garçon. Pris de peur, Wes recula dans la pénombre et compta jusqu’à cent. « Personne ne prendrait le temps de rester aussi longtemps planté au beau milieu de la rue en pleine nuit, juste pour terroriser un gamin » se dit-il. Une fois le compte terminé, Wes se rapprocha à nouveau de la fenêtre, mais le type au chapeau n’avait pas bougé d’un poil. Il était là, le fixant inlassablement. Pour bien achever son petit jeu, le vieillard se dirigea vers la porte d’entrée de l’immeuble. Pris de panique (c’est bien normal, putain), le jeune garçon réveilla toute sa famille.

De ce souvenir traumatisant Wes Craven garda le chapeau et l’apparence générale de Freddy, qui à la base devait être un vieillard. Un grand brûlé revenu d’entre les morts lui sera finalement préféré, c’est plus badass.

L’emblématique pull rayé rouge et vert fut quant à lui choisi pour des raisons purement esthétiques et techniques. En effet, cette combinaison de couleur (assez dégueulasse) est particulièrement agressive pour les yeux. Pour ce qui est du gant armé de ses quatre lames, l’idée est tellement cool qu’elle se passe de toute explication…

los_angeles_times_logo

Troisième et dernier fait: Le mode opératoire

Alors là, c’est le summum du truc de fou de la mort qui tue sa maman la pute! Le mode opératoire de Freddy est tiré d’un putain de fait réel. C’est beau la vie parfois, bordel. Bon, clarifions les choses tout de suite, le fait réel en question ne contient aucun croque-mitaine armé. Amateurs de curiosités inexpliquées, passez votre chemin.

Wes Craven eut l’idée du fameux mode opératoire suite à la lecture d’une série d’articles parus dans le Los Angeles Times. On y relatait les décès, liés à des terreurs nocturnes, de plusieurs réfugiés philippins dans un camp situé près de Chicago. Les médecins locaux nommèrent ce phénomène étrange l’Asian Death Syndrome, mais c’est surtout des conditions de vie plus que précaires doublées d’un état de fatigue avancé qui eurent raison de ces pauvres individus.

L’imagination fertile, Wes Craven greffa autour de ce fait divers une formidable histoire de boogeyman qui généra l’une des plus emblématiques saga du cinéma d’horreur. Autre chose, dites-vous bien que la plupart des films « inspirés de faits réels » le sont tout autant que l’est Freddy

Trailer (Youtube)

Toorsch’

Publicités

2 commentaires sur “WIKIPIZZA #3: FREDDY KRUEGER

  1. Till dit :

    Jamais vu un épisode de la sage en entier. Je ne suis pas client mais je comprends bien qu’on puisse essayer d’exorciser ses peurs et ses cauchemars avec ce genre d’histoire.

    En tout cas, merci Wikipizza.

    • toorsch dit :

      Je suis tombé dedans que j’étais petit. Un Jour je ferai un big article sur la saga, j’aime sincèrement cette série de film, même les moins bons… (le remake est une merde par contre… j’en ai déjà causé plus longuement…)

      Le premier est une merveille du cinéma, il a certes vieilli, mais c’est le lot de toutes les oeuvres (a part 2001 peut-être…) même les chef-d’œuvres…

      Avec les Wiki, on tente autre chose… On verra bien ou ça nous mène…

      Merci de ton passage.

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :