2015: Rattrapage musical #1

samedi, octobre 17th, 2015 par Toorsch

Ayant été absent depuis un bon bout de temps, il va nous falloir rattraper laborieusement le retard accumulé. Pas une mince affaire tout ça, tant l’actualité est comme toujours très riche. Cette semaine, il sera question de trois albums tous très bons et de surcroît publiés par des artistes chevronnés.

This CD cover image released by Universal Music Enterprises shows the self-titled release for Hollywood Vampires. (Universal Music Enterprises via AP)

HOLLYWOOD VAMPIRES

Le voici enfin l’album de reprises tant attendu d’Alice Cooper, sauf que depuis son annonce, il y a de cela près de trois ans, le projet a muté, afin de devenir l’oeuvre d’un nouveau groupe dont le noyau dur est Johnny Depp, Joe Perry et bien sûr le Coop’ dans le rôle du maître de cérémonie. Le concept est simple, reprendre les chansons des membres tombés au combat du Hollywood Vampires originel. Étant donné que cet illustre club d’alcoolos comprenait entre autres John Lennon, Marc Bolan, Jim Morrison et Harry Nilsson, inutile de préciser que la qualité est au rendez-vous. La grand messe aura donc bien lieu.

Hollywwod Vampires est un album rêche, un véritable disque de rock comme on en entend trop rarement. Il faut dire que toutes les chansons (à l’exception des trois compos originales) datent de l’âge d’or et qu’elles ont presque toutes droit à un traitement royal, mention spéciale au medley (quel horrible mot) Harry Nilsson qui envoie du lourd.

Les invités prestigieux défilent comme pour tirer une ultime révérence aux amis perdus. Parmi les convives il y a Christopher Lee, qui pour son dernier tour de piste, nous offre une performance de tous les démons de l’enfer, dans la plus pure tradition cooperienne. Notons aussi la présence de Paul McCartney en mode « Helter Skelter » en guest sur son propre « Come and Get It » et de Brian Johnson secondé par l’Alice Cooper Group sur le génial « School’s Out/Another Brick In The Wall pt2 ».

Lien Deezer 

Richard_Hawley_-_Hollow_Meadows

RICHARD HAWLEY – Hollow Meadows

Que peut-on encore attendre de plus de Richard Hawley? Le mec a tout dit avec Truelove’s Gutter, au point de virer complètement psyché sur le décrié (mais très bon) Standing At The Sky’s Edge. Avait-il enfin découvert les 60’s? Pas sûr si l’on en croit ce nouvel album qui revient aux fondamentaux, c’est-à-dire aux ballades vaporeuses hantées par une voix de crooner un rien enraillée.

Tout est sublime comme à l’accoutumé, Hawley possède toujours sa touche magique, mais avec le temps et l’usure, le sortilège est peut-être moins puissant. L’affaire ronronne doucement sans jamais réellement atteindre le niveau des hauts-faits passés.  Mais ce ne sont là que reproches de bas étages, car toutes notions de jugement s’envolent à l’écoute du sublime « Serenade Of Blue » ou de l’efficace single « Heart Of Oak ».

Alors qu’attendre de plus de Richard Hawley? Et bien pas grand chose, juste qu’il continue de tracer sa route tout en nous livrant de beaux albums, comme ce Hollow Meadows.

Lien Deezer

snoop bush

SNOOP DOGG – Bush

Depuis toujours avec Snoop Dogg, c’est un peu la montagne russe au niveau de la qualité. Pour un 7 Days Of Funk, combien de duos insipides avec David Guetta ou Psy? C’est bien là le problème avec un artiste n’ayant aucun complexe avec son opportunisme.

Autant le dire tout de suite, Bush n’est pas le retour aux sources annoncé, mais un pur album de disco-funk à la fois moderne et rétro. Point de G-Funk poisseux, la chose est très propre, élégamment produite par Pharell Williams. Les basses sont rondes comme chez Bootsy Collins, les claviers chavirent en cascades et les mélodies semblent échappées d’un vieux vinyle rayé de Giorgio Moroder. Peu de rap, mais un chant à la cool qui colle parfaitement à l’ambiance de ce disque à part dans la discographie de Snoopy Snoop... Bon cru.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

6 commentaires sur “2015: Rattrapage musical #1

  1. chris dit :

    Bon retour parmi nous!! Je n’ai pas encore écouté le Richard Hawley (à part un titre) mais c’est le genre de gars qui pourrait chanter n’importe quoi et on trouverait ça encore bien!!
    C’est sa voix, elle est tripante…:)

  2. Jimmy Jimi dit :

    Bon retour parmi nous.
    J’ai déjà dis tout le bien que je pensais du Hawley.
    Le Coop’ & friends me fait bien envie.
    Le Snoop beaucoup moins.
    A suivre…

  3. Till dit :

    Hey !

    Suis en train d’écouter les vampires hollywoodiens. Par moment la prod est très « hard-rock étatsuniens » un peu agaçante à mes oreilles. Mais des bons moments quand même : le début de Whole lotta love, une réappropriation Cooperienne même si à mon avis ça se gâte après. Break On Through sonne plutôt bien à la première écoute. My Generation et Jeepster n’apportent pas grand chose de nouveau mais se laisse écouter.

    Tiens si tu as envie de t’énerver un peu, en faisant une recherche sur ce disque je suis tombé sur un article du Figaro Culture (?!!). Un critique en mode « aujourd’hui-j’ai-envie-de-casser-du-disque » : http://www.lefigaro.fr/musique/2015/09/25/03006-20150925ARTFIG00345–hollywood-vampires-la-super-daube-du-supergroupe-d-alice-cooper-et-johnny-depp.php

    • toorsch dit :

      Hey Man!

      Je trouve la prod plutôt bien sentie pour ce genre de disque. Alors certes certaines reprises n’apportent rien, celles que tu cites justement, dont les versions live étaient meilleures d’ailleurs, mais le plaisir de jeu semble palpable. Et ça c’est cool.

      Merci pour Le Monde, j’irai lire ça… haha! Je me régale d’avance.

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :