En attendant Christophe

jeudi, mars 24th, 2016 par Toorsch

podcast_christophe_a_0

Rien depuis longtemps, que du vent et du sable abrasif. Rien depuis trop longtemps, silence radio, en attente d’un crépitement. Un bruit parasite suffirait, un truc pas naturel, un vestige de la civilisation, du chaos. Des mots bleus seraient mieux, moroses au pire, alcaline. Ça aurait une sacrée gueule la voix du beau bizarre dans tout ce merdier. Dans le square les arbres sont couchés, tiens, il reste le clocher! J’y vois comme une cruelle ironie. J’avance dans ce désert suburbain, jadis il y avait un ruisseau, ici un pont, ici un parking avec des voitures garées. Aujourd’hui, tas de taule rongés par la rouille, c’est presque beau, vestiges encore. Je ne me souviens pas vraiment du moment précis, quand le temps s’est mis a raturer frénétiquement. Il reste de la batterie, assez pour un dernier tour de piste, Only The Lonely, une ultime fois. Après, la nuit, sans rêves, sans rien. Je me coucherai dans ma veste de soie rose, pour un paradis perdu, un enfer retrouvé.

Toorsch’

Publicités

4 commentaires sur “En attendant Christophe

  1. charlu dit :

    Tu l’aimes ton Chrichri mon C… bah moi aussi j’ai hâte d’écouter ce nouveau disque.. comme le nouveau Murat bientôt..
    Puis il est beau ton texte Toorsch’man

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :