TURBOKRONIKCINÉ #1

lundi, mai 23rd, 2016 par Toorsch

Turbo Kid Poster

TURBO KID  – 2015

Réalisé par Anouk Whissell, François Simard et Yoann-Karl Whissell 

Avec Michael Ironside, Munro Chambers et Laurence Leboeuf

1997, le monde est ravagé par des catastrophes climatiques et par le règne des machines, le Kid (Munro Chambers), un adolescent orphelin, tente de survivre seul dans cet enfer de terreur dirigé par un tyran nommé Zeus (Michael Ironside).

Avec son pitch ultra basique et sa gueule de grosse série B échappée des glorieuses années 80, Turbo Kid est constamment jouissif. Hyper gore mais toujours drôle, cette bobine régressive rappelle le temps où l’on faisait du bis avec l’amour du travail bien fait. Sans trop de cynisme. Brillamment mené par Munro Chambers, la bande d’acteurs joue nickel, mention spéciale pour le grand Michael Ironside qui cabotine juste ce qu’il faut dans son rôle de Némésis estropiée (une habitude). Un petit mot sur le « détail » qui change toute la dynamique du film, le fait que tous les protagonistes se déplacent à vélo. Du coup, Turbo Kid ressemble à un délire de gosse dans lequel tout est permis. Impossible aussi de ne pas songer au cinéma de Quentin Dupieux.

La bande-originale composée par le groupe Le Matos apporte beaucoup à l’ambiance rétro du film. Grosse Synthwave qui tâche, pile entre John Carpenter et David Hasselhoff. Grandiose. A noter que le vinyle est dispo chez Death Waltz, un label de qualité.

En un mot Turbo Kid c’est Mad Max en Bmx, donc c’est forcément bien…

Bande-annonce VF

Toorsch’

Publicités

6 commentaires sur “TURBOKRONIKCINÉ #1

  1. devantf dit :

    Tu as su trouver les mots (et la Bande Annonce) pour que je me fasse ce film, me voici maintenant à hésiter entre « La liste de Schindler » et ce Turbo.. dur dur

    • toorsch dit :

      Turbo kid est sans doute plus riant…et il t’offrira un trip régressif.

      Merci de ton passage.

      • devantf dit :

        J’ai commencé mais la fatigue a été plus forte que mon envie de suivre ce délire… Dommage que personne ne s’est proposé de lui donner davantage de moyen, il y a moyen de faire un carton si on lui offre autre chose que du cheap… Bon, j’ai une suite à regarder. Au fait j’ai un peu pensé à « BUBBA HO-TEP » me demande pas pourquoi, ce besoin parfois de voir un truc décalé…

      • toorsch dit :

        Oui le film manque clairement de moyens. Mais il faut passer sur ce point. Ahhhh Bubba Ho Tep, dans le genre gros délire cinématographique, ça se pose la!

  2. Christelle dit :

    Ouh là tu donnes bien envie. .. »Mad Max en Bmx »! Si je trouve ça. ..;)

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :