SUMMERTIME NOIZE #2: L’Été sans fin

samedi, juin 11th, 2016 par Toorsch

corpsetarmes

ETIENNE DAHO – Corps et armes – 2000

« Premier soleil de l’an 2000… Bien à toi. » ça fait un bail cette histoire de rendez-vous sans hasard, de plongée dans l’eau glacé et de corps plus légers qui remontent à la surface. Ça fait un bail, quasiment une demie-vie sur le plan strictement personnel.

Il y a toujours eu, dans l’oeuvre d’Etienne Daho, un aspect solaire. Même plus qu’un aspect, l’astre de feu semblant être le moteur des chansons de l’artiste. Et dans ce temple érigé à la gloire du dieu , Corps et Armes est sans doute l’artefact le plus brûlant. C’est le disque de « l’été sans fin », celui du soleil qui brûle la peau, du sel qui mange les lèvres et du ressac des vagues. Un disque de rencontres et d’adieux, un disque de rupture. Comme toujours. Un sommet de pop à la française.

Le morceau qui tue: « La Baie », à écouter seul au bord d’une piscine avec, pourquoi pas, un verre d’alcool.

Lien deezer

Toorsch’ 

Publicités

10 commentaires sur “SUMMERTIME NOIZE #2: L’Été sans fin

  1. Un de mes album préféré de Daho ! Pour ma part, le brasier est incontestablement la perle de l’album. Mon manque d’objectivité pour le coup, j’en conviens, est certainement dû au fait que cette chanson s’accordait parfaitement à mes sentiments personnels de l’époque ! Ce côté phœnix que tout un chacun a pu ressentir au moins une fois dans sa vie. La réécoute, aujourd’hui me rappel combien on peut parfois grandir par à-coup. Un matin on se réveil, inexorablement changé, comme ça d’un coup, le feu au corps ! Merci pour cette petite fraîcheur nostalgique…

    • toorsch dit :

      Sans nostalgie, ça reste un de mes favoris aussi. Ceci dit tous ces derniers albums sont plutôt fantastiques.

      Et puis je me souviens, j’étais là aussi…

      « La baie » est pour moi le meilleursmorceau estival de l’album, une chanson de rupture douce-amer à l’orchestration digne des plus grands compositeurs de musiques de film de chez nous.

  2. devantf dit :

    Ho yes. LA BAIE et son air de trompette à la Bacharach. C’est bien simple, je me disais que DAHO a une écriture aussi travaillé qu’un Michel Legrand dans ses circonvolutions mélodiques. Je pensais même attaquer un pote, amoureux de Bashung qui aimait dire que Daho, oui, chouette, mais pas dans la même cour. Et moi qui voulait me lancer dans un fil comparatif pour démontrer je ne sais quoi. J’ai abandonné faute de volonté. mais l’idée que Daho serait juste un chanteur Pop à la française, alors que …non, monsieur mon copain qui a tord. Il y a ici un très grand mélodiste. Bon, je m’emporte et ce n’est pas le sujet.

    • toorsch dit :

      Legrand, Bacharach, j’aime. Quand je parle de « pop à la française », mon bon ami qui s’emporte, j’y vais dans le sens noble du terme. En pensant, musique pour films, Gainsbourg… oui j’ose dire que Daho tutoie parfois/souvent le beau Serge depuis une vingtaine années.

      Voilà, j’espère avoir éclaircie la chose.

      • devantf dit :

        Tu avais bien compris (?) que « mon copain qui a tord » c’était un vieux pote à moi qui ne jure que par Bashung… Ton commentaire donne l’impression que tu le prenais pour toi, pas du tout, pas du tout… mais j’aime bien l’idée qu’on pourrait être pote 😉

  3. toorsch dit :

    Effectivement j’ai eu un bug, mais j’aime cette idée, ça fait assurément partie du bon côté de l’Internet…

    • toorsch dit :

      Je crois, si mes souvenirs sont bons, que tu avais déjà abordé cette problématique, via un « Duel » Osez Joséphine/Paris Ailleurs. Je suis à peu près certain pour les albums, mais pas pour le format de ta chronique.

  4. Christelle dit :

    Eh oui ‘La baie ‘, quelle merveille. ..mais l’album fait partie de ses grandes réussites !

  5. Charlu dit :

    Dans mes bras mon Tman préféré.. tu passes du Thief au Daho, le genre de truc qui pourrait d’attirer les foudres de qquns… et même qu’après ou même avant, on pourrait passer direct à Bashung 😀
    Alors l’Etienne, je suis très accroc depuis « Paris ailleurs ».. encore un artiste que j’adore en 2ème partie de carrière, comme Thief, Bashung, Lavilliers..etc etc. « Corps et âmes » s’écoute d’un bout à l’autre, comme quand on décide de se faire plaisir comme ça, gratuitement et tout seul. Un son.. des compos, une écriture, une pochette… rien que « Ouverture », avec sa reprise (souvent proposé en live) me laisse pantois.

    • toorsch dit :

      Merci Cman, tu sais moi les foudres, j’en fais de l’électricité…

      Je te rejoins sur Daho et Bashung, je les préfère aussi en seconde partie de carrière. Pour Lavilliers, je ne connais pas assez bien, j’aime quand même des vieux trucs à lui.

      De Thiefaine, j’aime tout, mais sans complaisance. S’explique pas!

      « Quand on décide de se faire plaisir » tu as tout dis, et de belle façon.

      Thanx my friend

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :