SUMMERTIME NOIZE #5: SOMEWHERE IN TEJAS

dimanche, juillet 17th, 2016 par Toorsch

tejas

ZZ TOP – Tejas – 1976

Cinquième album du trio (pas encore) le plus barbu de la planète, Tejas est leur disque le plus chaud, l’un des plus mésestimés également. Il faut dire qu’entre celui-ci et ses prédécesseurs, il y a comme une rupture dans le continuum. Sans pour autant virer sa cuti pour draguer MTV (il faudra encore attendre quelques années pour ça et accessoirement la création de la chaîne), le combo s’affirme et s’affine.

Si le son est moins gras qu’il l’était sur, au hasard, Tres Hombres, les compositions sont, elles, plus variées et transpirent un peu plus aussi. Bien entendu, il reste des boogies bien graisseux, la spécialité maison, mais l’âme du disque est ailleurs. Dans « El Diablo » crachant son blues psyché et vénéneux, dans « She’s A Heartbreaker » avec sa country hillbilly en équilibre précaire, mais surtout dans « Asleep In The Desert », l’instrumental qui referme l’album, une perle aride que n’aurait pas renié Ry Cooder. Quand Billy Gibbons se fait léger comme un souffle chaud…

Le morceau qui tue: « Asleep In The Desert ».

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

4 commentaires sur “SUMMERTIME NOIZE #5: SOMEWHERE IN TEJAS

  1. devantf dit :

    Bonne idée que voilà, je le connais peu mais grâce à toi je découvre un disque qui annonce l’arrivée de DEGUELLO dont j’ai usé le vinyle mais pas encore mes oreilles. Mon préféré des ZZ Top. Je leur reconnais le droit à la course du succès et les suivants ont du faire du bien à leur compte en banque, et j’ai aimé en partie, même si je regrette amèrement l’achat de AFTERBURNER qui est MA grosse déception. Au fait, doucement je m’écoute aussi les tout derniers revenu à la modestie et même au plaisir de l’écoute. Même si la concurrence est rude.

    • toorsch dit :

      Je te rejoins à 100%, Deguello je dois l’avoir genre deux fois en cd et deux fois en vinyle, on ne se refait pas. La dernière édition vinyle est top, sur-pochette comme le promo d’époque, son à tomber. Tejas c’est autre chose, c’est un disque de transition, mais je l’aime vraiment, le trésor caché des débuts. Systématiquement oublié des manuels…

      J’aime les derniers aussi, bien lourds, bien bien gras.

      Merci de ton com’ l’ami.

      • Christelle dit :

        Ben moi grâce à toi je découvre non pas « Tejas » mais « Deguello » (un des 3 qui sont dans mon DD)…. et, peut être est-ce du à la chaleur, propice à ce genre de musique, j’aime beaucoup, ça n’est pas aussi « lourd  » que je le pensais. …bref idéal pour l’été. …:)

  2. toorsch dit :

    Pas si lourd, effectivement. Sans être léger, ZZ Top n’est pas juste un groupe bourrin.

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :