BLUES BLUES BLUES AND SOUL ! PART XII

samedi, novembre 19th, 2016 par Toorsch

sharonjones-1360x680

SHARON JONES, l’autre reine de la Soul.

Saloperie de crabe, il finit invariablement par resserrer ses foutues pinces sur votre cou. Sharon Jones, 60 ans, nouvelle reine de la Soul (oh que oui!) n’est plus. Larmes et tristesse, encore et toujours. Mais ce serait oublier un peu vite la célébration et la musique de la dame, une truc si fort, si puissant qu’il guérit tous les maux le temps des quelques 35 minutes que dure un album. Sharon Jones avait ce mojo divin qu’ont les artistes noires ayant débuté en chantant dans les églises. Le Gospel comme classe. Tout comme Aretha, Sharon a commencé au service de Dieu et tout comme Aretha, il lui aura fallu trouver un label à sa hauteur pour s’épanouir pleinement. Atlantic pour la légendaire diva et Daptone pour Ms Jones. Accompagnée par les Dap-Kings, un orchestre maison des plus bouillants, libérant le fauve comme aucun autre, Sharon Jones est devenue une sorte de légende chez les amateurs de Soul. Bosco Mann, le bassiste des Dap-Kings et co-fondateur du label Daptone ayant charbonné dur pour composer des chansons capables de soutenir le talent de la dame.

sharon-jones-pochette2

SHARON JONES & THE DAP-KINGS – Give the People What They Want – 2014

Give the People What They Want est le dernier album de chansons originales publié par Sharon Jones & The Dap-Kings et il est la parfaite synthèse de ce qu’ils savent faire, à savoir distiller des tubes Soul à la pelle avec une classe à faire pâlir les plus grands. Avec la fierté et l’âme d’artisans de la belle musique.

« Retreat! », d’entrée de jeu ça cogne fort. Chœurs, cuivres, rythmique bondissante, tout est en place, At the Right Place, prêt pour le grand Barnum. Et ça n’arrêtera pas tout du long, « Stranger To My Happiness », « Slow Down, Love », « Now I See », je pourrais ainsi tranquillement citer tous les titres de l’album et tomber sur une pépite, toujours! Pour être honnête, Give the People What They Want fait partie de ces disques qui coulent de source et dont la moindre chronique semble dérisoire.

Je vous encourage donc fortement à découvrir ce disque de Soul millésimée ou le réécouter à volume sonore élevé pour conjurer le sort. Le plus fou, c’est que tous les albums de l’artiste sont du même tonneau. Une discographie idéale qui permet de découvrir la dame sans risquer la mauvaise expérience.

Lien Deezer

DAP-037_FRONT

SHARON JONES & THE DAP-KINGS – It’s a Holiday Soul Party – 2015

Exercice obligatoire outre-atlantique, l’album de Noël. Si la chose parait un peu désuète dans nos contrées, aux pays de la bannière étoilée elle est assez commune, tous les grands se sont pliés à ce devoir qui sent bon la cannelle et la neige fraîche. Tous, de Dylan à Sinatra en passant par Elvis, Cash ou RUN D.M.C (le temps d’une chanson seulement). Brian Setzer en a même (brillamment) fait le fond de commerce de son Orchestra. Alors quoi de plus naturel pour Ms Jones de décorer le sapin à son tour.

Ouvrir un skeud de Noël avec « 8 Days Of Hannukah » en voilà une chouette idée, d’autant que le morceau transpire de Soul vibrante par tous les pores de sa noire peau. Et si carillons il y a, il ne faut pas s’attendre pour autant à trop de sucreries de la part de Sharon Jones et de sa bande de furieux. C’est très bien ainsi! Pour preuve, ce « White Christmas » envoyé à la manière d’un cri du cœur en pleine face. Ce traditionnel de Noël sonne ici comme le « Respect » d’Aretha Franklin. Carrément. Et puis tant que nous sommes dans le dynamitage de classiques, penchons-nous sur le cas de « Funky Little Drummer Boy » qui vous fera redécouvrir cette vieille scie traditionnelle sous un œil nouveau. Comment un truc aussi pataud peut-il se transformer en une machinerie funk aussi juteuse? Quelle est la recette secrète?

Et quand le réveillon se termine sur l’instrumental « God Rest Ye Merry Gents », lui aussi adapté d’un classique, on se dit qu’on a bien fait de passer par là et d’avoir eu la chance de dîner à la table de cette très grande dame.

Lien Deezer

Merci pour tout Ms Jones et bon voyage.

Toorsch’

Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :