BLUES BLUES BLUES AND SOUL! PART XIII

dimanche, novembre 27th, 2016 par Toorsch

fat_possum_records

FAT POSSUM BLUES #1

Dans cet épisode numéro 13, That’s a Lucky Number, nous filons vers Oxford, mais dans le Mississippi, à la recherche de ceux qui se nourrissent encore des racines du blues. Buvant les dernières gouttes de liqueur frelatée à même le tonneau ancestral. Direction le fief de Fat Possum Records, le label fondé par Matthew Johnson et Peter Redvers-Lee au début des années 90 afin de découvrir les trésors cachés dans la boue du Mississippi. Lomax modernes arpentant les Juke-Joints à la recherche du grand frisson. Si aujourd’hui la production du label s’est étendue au Rock, le sève elle, demeure le Blues bien rugueux.

caldwell

CHARLES CALDWELL – Remember Me – 2004

Né en 1943 près de Coffeeville dans le Mississippi, Charles Caldwell y passera sa vie entière. Trimant dans les usines de la région la semaine et jouant dans les Juke-Joints le week-end pour s’offrir la liqueur. Un authentique travailleur pauvre qui vivait le Blues plus encore qu’il ne le jouait. Un Blues électrique à la fois bancal et puissant, façon R.L Burnside (fer de lance du label Fat Possum). Il enregistra son premier et unique album à l’âge de 60 ans. Malheureusement au moment d’entrer en studio, Charles Caldwell était déjà atteint d’un cancer du pancréas. C’est donc avec la faucheuse aux trousses que l’homme grava dans vinyle noire onze titres absolument dantesques. Il n’aura malheureusement pas l’occasion de voir son oeuvre dans les bacs.

Remember Me déborde de tout ce que le blues a de plus noble, viscéralement authentique, en prise direct avec l’âme de l’artiste. Des premiers accords rouillés de « Hadn’t Been To Good », seul à la guitare, aux derniers rugissements du chant terminal de « Remember Me », c’est le grand vrombissement tellurique. A l’âge où les rockeurs traditionnels se contentent le plus souvent de relever les compteurs à grand renfort de tournées en forme de superproductions et d’albums coûteux mais soporifiques, Charles Caldwell chante comme si sa vie en dépendait. Et pour cause!

Lien Deezer

belfour

ROBERT BELFOUR – Pushin’ My Luck – 2003

Natif de Red Banks dans le Mississippi (logique), Robert « Wolfman » Belfour, né en 1940, a lui aussi connu son lot de misère. Très top initié à la guitare et donc au Blues par son père, il développera un jeu très percussif dans le plus pur style du nord Mississippi. Malheureusement, Robert devra laisser la musique de côté à la mort de son père pour subvenir aux besoins du foyer et aider sa mère. Lui aussi travaillera dur, dans le bâtiment. Bien qu’il enregistra quelques bricoles au cours des années 80 et 90, il lui faudra attendre l’aube du 21 ème siècle afin de pouvoir enregistrer deux albums chez Fat Possum Records.

Pushin’ My Luck sa seconde livraison est un disque sensationnel, le Blues y est clair, percutant, drivé par la voix de vieux loup du bluesman. Ultra-répétitives, les compositions de Robert Belfour hypnotisent sans jamais avoir recours au moindre artifice. Il s’en échappe une sorte de psychédélisme cru, à la manière du Blues des déserts Africains. Et si le lycanthrope tire la tronche sur la pochette, c’est juste que la prochaine lune tarde à venir…

Robert Belfour est mort le 24 février 2015 dans une relative indifférence, offrant à la postérité deux albums parfaits. Beaucoup d’artistes plus prolixes ne peuvent pas en dire autant.

Lien Deezer

Oxford, Missississpi, une escale devenue obligatoire pour tout amateur de Blues digne de ce nom.

Toorsch’

Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :