TURBOKRONIKCINÉ #10

vendredi, janvier 6th, 2017 par Toorsch

les-banlieusards

THE ‘BURBS

Un film de Joe Dante sorti en 1989

Avec Tom Hanks, Carrie Fisher, Bruce Dern et d’autres banlieusards un peu (trop?) suspicieux…

Les voisins d’une communauté tranquille de la banlieue américaine voient débarquer de nouveaux arrivants particulièrement mystérieux. Les résidents du quartier assouvissent leurs curiosité en espionnant leurs nouveaux voisins qui sont rapidement perçus comme de dangereux individus.

Pour ce dixième numéro de Turbokronikciné, j’ai prévu du lourd! The ‘Burbs  (Les Banlieusards chez nous), un film un peu oublié de Joe Dante, car coincé entre deux œuvres plus ambitieuses (L’aventure intérieure et Gremlins 2). Accueilli plutôt froidement par la critique et le public au moment de sa sortie en salles, le film a depuis acquis un statut culte franchement mérité.

Du strict point de vue du scénario, Les Banlieusards tient plus du gros épisode de série télé type Contes de la crypte étiré sur une heure et demie que du film écrit spécifiquement pour le cinéma. Mais ce qui devrait être une faiblesse s’avère sa plus grande qualité, car cette apparente simplicité est magnifiée par une écriture ultra-maîtrisée, aussi bien pour les dialogues acérés que pour les personnages si tristement « classe moyenne ». Autre particularité du film: son unité de lieu. On pourrait aisément le qualifier de huis clos en cul de sac, puisque jamais nous ne quitterons le paradis (ou l’enfer) suburbain qu’est Mayfield Place. Dans la forme, Les Banlieusards emprunte beaucoup au cinéma d’horreur des années cinquante, mais aussi au western et dans une moindre mesure aux Looney Tunes pour certains gags franchement cartoon. Un mélange des genres typique du style pétri d’influences de Joe Dante, qui fonctionne ici à plein.

En plus de la qualité d’écriture déjà évoquée, les personnages sont surtout bien servis par un casting aux petits oignons. Tom Hanks alors en pleine ascension et pas encore hors de prix, Corey Feldman alors en pleine descente dans l’un de ses derniers rôles dignes, Bruce Fucking Dern doit-on argumenter? et enfin Carrie Fisher, géniale en mère de famille/garde fou qui s’offre la normalité après les étoiles. Tou.te.s, sans exception, donnent à leurs personnages la juste part de stéréotypes et de personnalité, de pathétique et de fulgurances. 

Ah oui, le score de Jerry Goldsmith, un fidèle du réalisateur, est de ceux qui restent dans la tête, à ranger aux côtés de celui non moins génial de Gremlins.

Cette petite merveille vient tout juste d’être rééditée en Blu Ray, il va de soit que c’est un achat nécessaire pour tout amateur de cinéma qui fait du bien. Pour moi, Les Banlieusards est une madeleine-cinoche, mais je suis totalement objectif face à ses qualités et ne lui trouve aucun défaut…

B.A (Youtube)

Toorsch’

Publicités

2 commentaires sur “TURBOKRONIKCINÉ #10

  1. Christelle dit :

    Ah c’est ce film que je cherchais l’autre jour à la Fnac et ils n’avaient qu’une vieille version DVD. ..:(
    Je ne pense pas l’avoir déjà vu mais qui sait. ..j’ai tellement regarde plein de trucs quand j’étais jeune, c’est typiquement le genre de film qui passait sur RTL (à l’époque. ..)…:)
    Bref, il me le faut !

    • Toorsch dit :

      Donc si tu le cherches, le Blu Ray est mieux, l’image reste granuleuse lors des scènes nocturnes, une bonne partie du film quand même, mais c’est toujours mieux que le DVD.

      C’est vrai que sur RTL à l’époque, ils passaient du bons films de genre…

      Merci de ton passage!

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :