MA VIE EN MONO #11

dimanche, avril 9th, 2017 par Toorsch

Renaud toujours rébou?

Nous y sommes, Renaud roule pour Macron, ou plutôt marche pour lui. Pas vraiment à l’ombre, ça sent le coup de chaud, le pastaga de trop cette affaire sordide. Je sais c’est moche de frapper si bas, mais le coup porté est à la hauteur du coup porté. Œil pour œil, dent pour dent, c’est l’Exode des idées. D’abord il y eut Fillon, « vrai gentilhomme », puis le Christ tatoué dans le dos (avec tout ce que cela contient de modestie) et maintenant le libéralisme crasse, le Thatcherisme feutré. Le tout soutenu par un Renard sans flair. Un beau matériau de base pour une fable de La Fontaine. 

Je vois déjà les grincheux vengeant leur Phénix favori brandir les fourches et allumer le grand bûcher. Il ne fait pas bon critiquer Renaud depuis son retour « providentiel ». C’est que le fan entre en lui comme en religion. On ne connait que trop bien le résultat. Le fait est que, oui, Renaud a parfaitement le droit changer d’opinion politique, comme n’importe qui, il a également parfaitement le droit de donner son avis. Le problème est que son avis compte, il a une audience et donc un pouvoir. Restreint sans doute, tous les fans de Renaud ne sont pas des moutons suiveurs. La tempête de merde ayant suivi le pathétique effet d’annonce du chanteur anisé abonde dans ce sens. Et c’est rassurant.

Ok, durant quelques heures sur le fil facebook de la page « Renaud le Phénix », ça n’a pas toujours été très classe, ce fût même parfois sale. Mais ça, fallait s’y attendre, 40 ans de carrière engagée à gauche à jouer les rebelles, en toute sincérité sans doute (mais avec beaucoup de naïveté surtout), ça crée des liens avec un public, ça cristallise. Et puis il y a cette proximité qui fait de Renaud un grand frère, un pote, un porte drapeau palpable plus qu’une idole enfermée dans sa tour de cristal. Alors quand soudain le grand frère adulé devient ce putain de tonton gênant et poivrot qui plombe chaque repas de famille par ses fines analyses politiques, ça fait sacrément mal au cul. Forcément ça part en couilles et les insultes volent bas. Que ce soit sur facebook ou au PMU du coin. D’autant que la missive de soutien, en plus d’être sacrément prétentieuse, était accompagnée d’une jolie photo d’un Renaud disons chafouin, pour rester poli, exécutant un doigt d’honneur mollasson. A qui s’adressait ce majeur pointé vers le ciel ? Aux futur.e.s opposant.e.s, aux journaleux qui le harcèlent (pauvre de lui) ou simplement aux fans ? En gros aux gens qui l’aiment encore, quand bien même cela devient de plus en plus difficile. Résultat, après des heures houleuses, des commentaires insultants supprimés du fil, l’affaire a fait le buzz. Un buzz nauséabond orchestré par le chanteur lui même. Façon Jean-Marie. Triste, tellement triste.

Renaud, mon frangin, mon poto, tu me manques tant. J’ai déjà un tonton gênant et poivrot, je n’en veux pas d’autre.

Toorsch’

Advertisements

6 commentaires sur “MA VIE EN MONO #11

  1. Jimmy Jimi dit :

    Hélas, ce sont des choses qui arrivent: Maureen Tucker du Velvet est devenue ultra conservatrice depuis des années.
    Moi, le Renaud, il m’a semblé devenir fort louche, il y a déjà bien longtemps. Dans un disque en concert, il se sentait obligé de s’excuser à moitié à chaque fois qu’il interprétait de vieux titres « engagés ».

    • Toorsch dit :

      Oui c’est super triste. Et tu as raison sur l’aspect louche du bonhomme… ce n’est hélas pas le seul comme tu le dis. Toujours le même coup de le vieillesse et du naufrage.

  2. Christelle dit :

    Ce serait un peu comme une trahison. ..sauf que ça fait longtemps que je me moque de savoir ce qu’il pense. ..j’essaye de me contenter de ses chansons en oubliant le reste. ..mais c’est quand même bien triste. .j’aurais préféré qu’il ne dise rien et qu’il m’epargne ce doigt d’honneur bien moche. ..:(

  3. Till dit :

    En 88 il roulait pour Tonton, il était déjà sur cette pente. Anarcho-Mitterrandien, bin voyons.
    On évolue tous, certains moins bien que d’autres. En tout cas aux yeux de ces fameux autres. Artistiquement – c’est là et seulement là qu’il m’intéressait – il est mort depuis bien longtemps.

    Société, société, tu m’as bien eu

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :