TONY JOE

mercredi, juin 21st, 2017 par Toorsch

 

Tony JOE

Car elle était belle. Car elle était noire comme une nuit sans lune. Car elle était bien trop longue pour entrer dans son garage. Un soir quelqu’un lui vola son imposante Cadillac Fleetwood de 1959. Si le diable avait besoin d’une voiture, nul doute qu’il choisirait un modèle semblable. D’ailleurs, nous tenons peut-être ici une piste sérieuse. Quoiqu’il en soit, la Cadillac ne réapparut jamais et l’homme demeura inconsolable. Il prit sa guitare électrique reliée à l’amplificateur et se mit à hurler dans la nuit comme un vieux loup-garou sur le retour. « I Want My Fleetwood Back ». De sa voix grave, il répétait cette même phrase à l’infini, tel un mantra. Mais rien de magique ne sortit de ce blues sans fin. Le Léviathan de métal noir avait disparu pour de bon. Et l’homme retourna vers les marécages de son cœur, se disant que définitivement, les alligators étaient de bien moins vicieux compagnons.

Depuis, il paraît que certaines nuits dans les bayous proches de la Nouvelle-Orléans, il est possible d’entendre un blues boueux et déchirant en provenance des marais. La légende dit aussi que quiconque écouterait ce son maudit un peu trop longtemps deviendrait inconsolable à son tour. Mais ce ne sont là, que des superstitions locales. La vérité c’est que quelques mois plus tard, dans le Nebraska, une femme fut retrouvée morte dans une voiture volée, étouffée par un jeune crotale logé au plus profond de la gorge. Quand le shérif inspecta ensuite l’automobile il fut frappé par la forte odeur marécageuse se dégageant de l’habitacle puis il découvrit cet étrange message dans la boite à gants: « I Want My Fleetwood Back ».

Toorsch’

Publicités

4 commentaires sur “TONY JOE

  1. Charlu dit :

    Quelle caisse mon T… magnifique.. tu sais quoi, je me vois bien au volant sillonner les nuits chaudes avec dans l’autoradio « Oh Well  » « Rattlesnake shake » et tout le reste de « Then Play On ».

  2. devantf dit :

    Bon j’avoue, ne pas avoir de permis et donc ne pas conduire m’enlève la plus grande partie de ce qui serait à partager sur le Mythaumobile. Mais si je mets de côté le triste destin du crotale, Ton papier donne envie de se refaire un Tony joe, Un Floyd Blues et surtout se faire quelques sandwich de Poo’boy tout en souffrant de la canicule humide du bord du Mississippi (autre chose que ma pauvre canicule parisienne)

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :