THE BEACH BOYS – 1967 Sunshine Tomorrow

mercredi, juillet 26th, 2017 par Toorsch

Et Capitol continue tranquillement d’exhumer les bandes dormantes des garçons de la plage. Après quelques luxueux coffrets, il ne reste plus rien de secret (sacré ?) des sessions de Pet Sounds et de Smile, alors forcément on commence à racler les fonds de tiroirs. Ainsi ce double album consacré à la seule année 1967 s’adresse uniquement aux fans, à ceux qui en veulent toujours plus. Les autres se foutent pas mal d’avoir enfin une version stéréo (aussi superbe soit-elle) de Wild Honey, un album qui, même s’il est bourré de qualités, demeure obscur et mineur. Ils se foutent aussi de posséder enfin de manière officielle le faux live Lei’d in Hawaii et toutes les autres chutes de studio de cette année trouble.

N’empêche que, ces sessions enregistrées dans le Home studio de Brian sont historiquement formidables. Certes elles font assez pâle figure comparées aux joyaux de l’année précédente, mais elles sont complémentaires car radicalement différentes. Ici les Beach Boys ne donnent plus dans la profusion d’instruments et de musiciens virtuoses, mais inventent carrément le Lo-fi, en parfaits pionniers du Home studio.

Sunshine Tomorrow est aussi et surtout le témoin de la Catharsis d’un groupe en perdition. Et le traversée du désert ne fait que commencer.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :