La Reprise dominicale #26

dimanche, août 6th, 2017 par Toorsch

RY COODER – STAND BY ME – 1976

Je l’ai déjà écrit dans ces colonnes, Ry Cooder est un trésor, un archiviste doublé d’un musicien du monde, il a su, au travers de son oeuvre, créer des ponts aux quatre coins du territoire connu. C’est aussi un guitariste génial, capable de se la jouer héros de la six cordes, mais l’homme est humble et met son talent au profit de l’effort collectif, sans tirer la couverture à lui. Bref Ryland Peter Cooder est un bon gars. Pour mieux vous situer la classe de bonhomme, voici un petit rappel des faits, très jeune il a joué avec Taj Mahal et Captain Beefheart, il a appris les bases de l’open tuning à Keith Richards et sa guitare slide traîne sur plusieurs enregistrements des Stones, il a aussi produit le Buena Vista Social Club faisant ainsi découvrir la splendide musique cubaine au grand public. Liste non-exhaustive bien sûr.

Ecoutez l’accordéon de Flaco Jimenez se balader avec grâce, apportant une délicieuse touche Tex-Mex. Et les chœurs Deep Soul, entendez ça ! Et enfin le reste ! Quel frisson ! Probablement la plus belle version de « Stand By Me » avec l’originale de Ben E. King. Exit la ligne de basse novatrice qui était pourtant la signature du morceau, place au sud dans toute sa splendeur, chaud, excessif, beau et romantique. Un divorce à la mexicaine que cette relecture définitivement parfaite.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :