GASPARD ROYANT ’17

dimanche, décembre 10th, 2017 par Toorsch

GASPARD ROYANTWishing You A Merry Christmas

L’album de Noël est un passage obligé chez les Ricains, ils l’ont tous fait, de Phil Spector à Elvis Presley en passant par les Beach Boys, et ça continue avec Sia, She & Him, Sufjan Stevens, bref, c’est une tradition qui ne semble pas prête de s’essouffler. En France, nous avons surtout Tino Rossi et pas grand chose d’autre, Dick Rivers avait un projet de disque de Noël, mais de son propre aveu, en Français ça ne sonne pas très bien et bascule vite dans les bondieuseries, donc point de réjouissance neigeuse de la part du Niçois.

Pas de Français dans le texte pour Gaspard Royant, mais une poignée de standards interprétés à l’américaine et de façon magistrale. L’album s’ouvre comme le plus beau des paquets cadeaux avec une digne relecture de ce qui est probablement la plus belle chanson de Noël, à savoir « Christmas (Baby Please Come Home) ». A l’origine interprété par Darlene Love, sous la houlette de Phil Spector, ce titre, moult fois utilisé au cinéma (souviens-toi de Gremlins) se livre ici dans une version étonnement dépouillée mais hyper catchy, Gaspard Royant évite ainsi de se prendre les pieds dans le fil électrique de la guirlande lumineuse. Rusé. Les compositions originales, au nombre de trois, se mêlent sans mal aux reprises de haut-vols proposées par le Haut-Savoyard, Wishing You A Merry Christmas jouit d’une étonnante homogénéité, d’autant qu’il fut enregistré sur plusieurs années.

Au rayon des choses épatantes, citons cette sublime interprétation de « Last Christmas » semblant sortir d’un drôle de rêve de Noël un peu bleu, suivie de près par une complète réinvention du « New Year’s Day » de U2. A des années lumière du rock de stade des Irlandais, Gaspard Royant nous offre une longue version crépusculaire d’une beauté que l’on pourrait qualifier d’évidente. On se croirait chez Chris Isaak.

Whishing You A Merry Christmas, se classera quelque part entre les albums de Brian Setzer, Sharon Jones et Phil Spector dans la section des sucreries de saison de votre discothèque.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

4 commentaires sur “GASPARD ROYANT ’17

  1. Christelle dit :

    Wouhaa c’est de cette année ? Comment je partage ton goût pour ces albums de Noël il faut que j’écoute ça! Pis Gaspard Royal l’est pas mal comme jeune talent…;)

  2. charlu dit :

    Oh T, j’ai loupé ça.. je kiffe le Gaspard, tellement de 45T sortis comme avant, à l’époque des 60’s.. vais choper ça.. eh il parait que Noel c’est vachement bientot… Yo

    • Toorsch dit :

      Salut C man qu’a dix ans ! Yep plein de 45 tours, albums qui compilent les singles. C’est plutôt chouette.

      Étrangement, alors que nous sommes en plein dedans, beaucoup de monde semblent avoir zappé ce disque.

      Go go go avant le jour fatidique !!!

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :