CABIN OF FEAR N°2

samedi, janvier 27th, 2018 par Toorsch

Bonsoir mes petites goules chéries ! Je sais, je sais, vous êtes affamées, il vous faut votre ration de chair fraîche… c’est bien normal, une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Entrez dans La Cabane de la peur, nous vous avons préparé trois délicieuses petites histoires, de quoi calmer pour un temps votre faim d’horreur !

CREMATORIUM

Depuis que la Johnson & Sons est arrivée en ville, mon chiffre d’affaire a tellement baissé, que je n’ose plus ouvrir mon courrier par peur d’y trouver de nouvelles factures. L’hypothèque sur ma maison ne suffira bientôt plus pour calmer les ardeurs de la banque. Dire que je comptais sur la fidélité et la loyauté de la communauté. Pauvre de moi. Et pourtant, en presque vingt années de bons et loyaux services, j’avais toujours été exemplaire. Facilités de paiements, embaumements grand luxe, crémations discrètes et bien sûr, une empathie naturelle faisant de moi un cador dans mon domaine. Et même si j’étais le seul croque-mort à la ronde, je n’ai que très rarement profité de ma situation de monopole pour gonfler mes tarifs. Mais que peut le petit artisan face à une compagnie nationale ?

Il se présenta un soir de pluie, vêtu d’un trench-coat sombre et d’un large chapeau. L’ombre de son couvre-chef dissimulait son regard, il entra sans même prendre la peine de le retirer. Quand il me proposa de résoudre mon problème avec la Johnson & Sons, je compris très vite à qui j’avais affaire. Malgré cela, par faiblesse, j’ai signé son contrat.

Je suis à nouveau le seul croque-mort en ville et je n’ai jamais eu autant de travail. Sur ce point, il n’avait pas menti. Tout le monde ici est mort. Je reste au crématorium du matin au soir, la machine tourne à plein régime. Du grand tas de cendre est née une créature monstrueuse, sorte de Léviathan poudreux à l’appétit dévorant, dont je serai le dernier repas. L’ultime grain d’un écœurant sablier.

VIDEO JOE

ECTO FORUM > Topic > Un fantôme Secret ?

« Salut tout le monde. Avez-vous déjà remarqué la présence d’un étrange homme, grand et mince, en arrière-plan durant la scène de la bibliothèque dans Ghostbusters ? Je me faisais un trip VHS de mon enfance quand j’ai remarqué la chose. Un fantôme caché ? » Toorsch’ 22/01/12 23:31

« Non, il n’y a rien. Le film est vieux, si ce genre d’apparition existait, nous l’aurions déjà découvert. Peut-être une image résiduelle d’un précédent enregistrement ? » Slimer 117 22/01/12 23:38

« Impossible ce n’est pas une copie, mais un exemplaire original ! » Toorsch’ 23/01/12 00:15

« Laisse tomber Slimer 117, tu vois pas que c’est un gamin qui veut faire une Creepypasta… » Moog?Why 23/01/12 07:22

« Sans doute. Don’t feed the troll, merci Moog?Why » Slimer 117 24/01/12 19:54

« Je vous jure que ce n’est pas une blague. J’ai regardé à nouveau la scène, l’homme se trouve en arrière-plan, c’est très furtif, il fait coucou de la main en fixant la caméra ! » Toorsch’ 25/01/12 20:12

« Ici c’est un endroit pour les fans de Ghostbusters, alors va polluer un autre forum gamin ! » Moog?Why 25/01/12 22:35

« Bon les gars, c’est grave ! Je sais que personne ne me croit, mais il apparaît aussi sur d’autres de mes cassettes (originales, je précise), toujours dans le fond, fixant la caméra, ses lèvres sont en mouvement, il semble dire quelque chose, mais sa voix est couverte par les bruitages des films. Je ne sais plus quoi faire, je flippe grave ! » Toorsch’ 01/02/12 00:01

« Je viens d’acheter une caméra Super 8 dans une brocante, j’ai voulu faire un essai en filmant ma télé histoire de prouver ce que je dis. C’est au moment du visionnage que les choses sont parties grave en couilles. L’homme était là, en gros plan, avec son horrible visage blanc, ses yeux entièrement noirs et ses affreuses dents pointues et sales. Comme toujours, il fixait la caméra. Entre les bruits parasites, j’ai entendu sa voix, elle répétait « Tonight » à l’infini. Puis la bande s’est coincée dans le lecteur. Je suis terrorisé !  » Toorsch’ 03/02/12 14:55

« Yo ! Je viens de tomber sur ce topic vieux de 6 ans, quelqu’un aurait-il des nouvelles de Toorsch’ ? » VideoJoe unknow

BIGFOOT

Aussi loin que je me souvienne, les anciens du village ont toujours parlé des créatures peuplant la forêt alentour. Nous étions une bande de copains, jeunes et impressionnables, alors autant dire que l’écho de ces conversations de comptoir était retentissant. Très vite, nous avons développé des sentiments contradictoires par rapport à la forêt. Nous étions à la fois fascinés et terrorisés par ses mystères et ses dédales sombres, mais malgré cela, nous avons pris l’habitude de nous aventurer dans les bois.

Les Quertz, chasseurs de Bigfoot, c’était notre gang. Frank, Nico, Pierre, Vincent et moi, le club des 5 perdu dans le trou du cul du monde. Notre arsenal de fortune se limitait à trois lance-pierres, un peu de fil de pêche et un fusil à patate. Autant dire pas grand-chose, mais amplement suffisant pour nous sentir invincibles. Nous examinions chaque trace suspecte, chaque empreinte un peu louche laissée dans les taupinières, nous avions même cartographié l’intégralité de la forêt, histoire de répertorier les éléments étranges.

Un matin d’automne brumeux, alors que nous chevauchions gaillardement nos Bicross au travers des chemins boueux, la rencontre tant attendue eut enfin lieu. Une énorme, mais néanmoins véloce créature traversa le chemin à quelques mètres seulement de notre escadron. Comme de bien entendu, une fois développée nous ne pouvions que constater que la photo de Frank était floue. Personne au village, pas même les anciens, ne prêtèrent la moindre attention à notre découverte, ils trouvèrent surtout de quoi rire bruyamment entre deux pintes de bière.

Orgueilleux et blessés, nous avons traqué la bête avec détermination, l’art de la chasse avait définitivement remplacé notre quête enfantine. Le pauvre animal ne fit pas le poids face à notre horde sauvage et sanguinaire. Les Quertz, le club des 5 meurtriers par qui le malheur arriva.

Quand nous sommes rentrés au village ce jour-là, traînant fièrement notre trophée, nous avons découvert un charnier. Les traces de sang convergeaient toutes vers la place centrale sur laquelle était disposés les corps éviscérés de nos proches. Les Bigfoots avaient rendu leur justice.

 

CREMATORIUM et VIDEO JOE par TOORSCH'

BIGFOOT par TOORSCH' sur une idée de SACHET et TOORSCH'
Publicités

Si tu veux, tu peux même laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :