Archives de la catégorie ‘Bobines

ULTRATURBO La chronique ciné #3

dimanche, février 4th, 2018 par Toorsch

FOREST WARRIOR

Alors que l’Amérique n’était qu’une contrée sauvage où la nature régnait en maître, vivait un guerrier de race blanche, Mc Kenna, un homme habité par l’esprit des montagnes. En lui, le loup, l’ours et l’aigle cohabitaient dans l’harmonie… Une légende de plus ? Des siècles plus tard, Mc Kenna réapparaît comme par miracle. Sa mission : empêcher la destruction de sa forêt qu’un industriel sans scrupule s’apprête à raser. Lire la suite »

Publicités

Bonne année 1951

lundi, janvier 1st, 2018 par Toorsch

Dans l’immédiat on compte les cadavres, c’est qu’il y a des morts au combat plein le plancher des vaches. C’est Verdun à côté du buffet breton. Faut dire qu’on n’a pas mégoté sur la boutanche pour le réveillon. Bordeaux, Jura, Ventoux, on a fait la traversée du territoire national, c’est qu’on n’est pas bégueule quand on fait la java par ici. Le gros Gégé avait chargé le coffre de la Juvaquatre avec des liqueurs frelatées pas dégueulasses. On ne l’appelle pas « le grossiste » pour rien. Faut bien dire qu’il lui faut le tonnelet pour se finir au Gégé, y laisse pas sa part aux clebs le zigue. Quitte à se coltiner la casquette plombée en émergeant au p’tit matin. Par contre pour Bibi, un kawa, une cibiche et je rattaque au jaja sans sourciller.  

Quoiqu’il en soit les aminches, l’amicale de la bicoque en biais vous souhaite la bonne année 1951.

H4LLOWEEN

lundi, octobre 30th, 2017 par Toorsch

THE FOURTH HALLOWEEN SPECIAL

SNACKER’S

Snacker’s, c’est le point de chute où se retrouvent les paumés et les épaves de fin de soirée qui ont la dalle. Un petit snack de campagne sur une route déserte, un faux Dinner à l’américaine en dehors de tout, on y sert des frites trop salées et des hamburgers pas terribles à la viande douteuse. Mais c’est le seul endroit toujours ouvert par ici. Un microcosme étrange à la faune atypique, et je ne vous parle pas uniquement des clients. La patronne est une petite vieille très bavarde à l’œil fou, l’emploi du singulier n’est pas une erreur, et à la dentition disons, hasardeuse. Le « cuisinier », lui, est un colosse vêtu d’une blouse crasseuse tâchée de sang. Ce qui est étonnant pour un mec qui ne cuit que des steaks hachés surgelés. Nous y sommes allés, Monsieur Sachet et moi, une nuit de fringale indomptable et bien que nous ayons très mal mangé, nous y retournons régulièrement. Pour le décor, pour le folklore, mais surtout pour les histoires de la patronne. Et qu’importe si des rats rôdent autour des poubelles. Lire la suite »

AFFICHES – Les Années 80

samedi, octobre 28th, 2017 par Toorsch

Pour les enfants que nous étions alors, les affiches présentées ici avaient un doux parfum d’interdits. Vidéoclubs, cinémas, jaquettes de VHS et magazines, ces tentations s’offraient en plus le culot de s’afficher au grand jour. Et quand nous franchissions enfin le Styx en enfournant dans le magnétoscope une copie de troisième génération, nous avions la garantie d’un frisson véritable. Les Années 80 c’était quand même chouette.

1985

1988

1986

1987

1982

1987

Toorsch’

JOHN CARPENTER – Anthology

mercredi, octobre 25th, 2017 par Toorsch

JOHN CARPENTER – Anthology (Movies Themes 1974-1998)

Quand John Carpenter revisite ses plus grands thèmes de films avec son groupe actuel, ça donne un disque beau mais aussi déconcertant. Le puriste aura sans doute l’impression de pénétrer, parfois, dans la vallée dérangeante devant certaines relectures à la fois similaires et différentes des originaux. Perturbantes en somme. Le puriste ne sera pas plus satisfait lorsque le groupe prendra la tangente et réinventera la structure même de certains titres, comme c’est le cas avec « Prince Of Darkness » et « Christine ». Mais le puriste pourra toujours se consoler et se ruer sur les (désormais) trop coûteuses rééditions de Waxwork ou Death Waltz. Lire la suite »

AFFICHES – Le Loup-Garou

mardi, octobre 24th, 2017 par Toorsch

Lune pleine, brume dans la forêt, petite ville perdue, automne rouge/orange, couleur de sang. Tous les 28 jours, la bête rôde à la recherche de chair fraîche, le ventre creux. Un Loup-Garou ? Vous n’y pensez pas, ce ne sont que des histoires, de bêtes légendes échafaudées pour faire peur aux enfants les soirs d’Halloween. Aujourd’hui, vous l’aurez compris, le Lycanthrope.

1946

1981

1981

1986

1985

Toorsch’

UN ZOMBIE DINGO

jeudi, octobre 19th, 2017 par Toorsch

MICKEY MOUSE dans Un Zombie Dingo

En 2013, Disney a lancé une nouvelle série d’animation centrée autour du personnage de Mickey Mouse faite de courts-métrages d’environ trois minutes chacun et fonctionnant de manière totalement autonome. Comptabilisant près de soixante-dix épisodes en quelques trois saisons, cette nouvelle incarnation de la plus célèbre des souris (accompagnée de ses non moins célèbres ami.e.s) est un véritable trésor d’animation. Entre son esthétisme gentiment rétro, son rythme trépidant et ses scénarii ultra malins, rien ne manque pour faire plaisir aux plus petits, sans pour autant ennuyer les plus grands. Mois de l’horreur oblige, nous vous présentons ici un épisode zombiesque, issu de la première saison, avec un Dingo en bien piteux état.

Toorsch’

AFFICHES – Universal Monsters

mercredi, octobre 18th, 2017 par Toorsch

Debout les campeurs et haut les cœurs, c’est le mois de l’horreur ! Continuons notre tour d’horizon des affiches de cinéma avec les Monstres Universal et remontons vers un âge d’or en noir et blanc. Créatures ! Préparez-vous pour la parade !

1931

1932

1935

1941

1954

Toorsch’

ULTRATURBO: La chronique ciné #2

dimanche, octobre 15th, 2017 par Toorsch

LE COMPLEXE DE FRANKENSTEIN

Un documentaire d’ Alexandre Poncet et Gilles Penso

Avec Rick Baker, Joe Dante, John Landis, Phil Tippet et beaucoup d’autres grands noms de l’émerveillement.

Les créatures fantastiques n’ont jamais été aussi populaires qu’aujourd’hui, comme le prouvent les triomphes d’Avatar, Jurassic World, La Planète des singes ou Star Wars. Depuis les prémices du 7e art jusqu’aux dernières révolutions numériques, ce documentaire explore plus d’un siècle d’expérimentations dans le domaine des effets spéciaux, mettant ainsi en lumière, aux côtés des monstres les plus célèbres, la personnalité de leurs créateurs, véritables héritiers du Docteur Frankenstein. Le film célèbre un art unique, fragilisé par l’envol des nouvelles technologies numériques.

Lire la suite »

Le jour de Jason

vendredi, octobre 13th, 2017 par Toorsch

« Alors mes jeunes monstres affamés, on commence à s’impatienter ? La nuit glaçante d’Halloween approche, apportant avec elle son festin de gore et de friandises. Et tandis que Dracula se fait tailler les canines chez son dentiste, que le Loup-garou se shampouine le poil et que la Momie remet ses bandes bien en place pour la grande fête du 31, un homme rôde déjà, une machette à la main. Son nom: Jason Voorhees. Pour beaucoup, le vendredi 13 est synonyme de chance, mais si vous passez par Crystal Lake, il n’est pas certain que vous décrochiez le gros lot. Lui par contre… »

Le Gardien de la cabane

%d blogueurs aiment cette page :