Archives de la catégorie ‘Blues Blues Blues and Soul

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! PART XIV

dimanche, janvier 15th, 2017 par Toorsch

BLUES BLUES BLUES AND SOUL ! FUNK FUNK FUNK AND FUNK !!!

parliament-funkadelic-01

L’affaire est complexe. Parliament/Funkadelic, deux groupes pour un même son, par un unique génie créateur: George Clinton. Encore un truc échappé des chaînes de montages de Detroit. Né des ruines de The Parliaments (le préfixe a son importance), un groupe de Doo Wop ayant vu le jour dans le salon de coiffure de George Clinton au mitan des années cinquante, ce monstre à deux têtes était l’une des plus grosses machines de l’histoire de la musique américaine. Question légitime: quel est donc l’intérêt de former deux groupes pour faire sensiblement la même musique ? Une décennie durant, Clinton et ses troupes ont pratiqué la multiplication des pains, 22 albums studio en 11 ans ! C’est dans cette profusion justement que réside l’intérêt du projet. Une entreprise qui aura vu défiler un nombre impressionnant de collaborateurs plus ou moins importants, plus ou moins intérimaires. Lire la suite »

Publicités

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! PART XIII

dimanche, novembre 27th, 2016 par Toorsch

fat_possum_records

FAT POSSUM BLUES #1

Dans cet épisode numéro 13, That’s a Lucky Number, nous filons vers Oxford, mais dans le Mississippi, à la recherche de ceux qui se nourrissent encore des racines du blues. Buvant les dernières gouttes de liqueur frelatée à même le tonneau ancestral. Direction le fief de Fat Possum Records, le label fondé par Matthew Johnson et Peter Redvers-Lee au début des années 90 afin de découvrir les trésors cachés dans la boue du Mississippi. Lomax modernes arpentant les Juke-Joints à la recherche du grand frisson. Si aujourd’hui la production du label s’est étendue au Rock, le sève elle, demeure le Blues bien rugueux. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL ! PART XII

samedi, novembre 19th, 2016 par Toorsch

sharonjones-1360x680

SHARON JONES, l’autre reine de la Soul.

Saloperie de crabe, il finit invariablement par resserrer ses foutues pinces sur votre cou. Sharon Jones, 60 ans, nouvelle reine de la Soul (oh que oui!) n’est plus. Larmes et tristesse, encore et toujours. Mais ce serait oublier un peu vite la célébration et la musique de la dame, une truc si fort, si puissant qu’il guérit tous les maux le temps des quelques 35 minutes que dure un album. Sharon Jones avait ce mojo divin qu’ont les artistes noires ayant débuté en chantant dans les églises. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part XI

lundi, mars 28th, 2016 par Toorsch

Voyager-Golden-Record

DANS LE SUD AVEC LES PIONNIERS

Remontons un peu le temps. Années: 1920-30. Lieus: Texas, Géorgie et Mississippi. Pour ce premier retour aux sources, trois bluesmen, choisis avant tout pour la portée gigantesque de leur musique, mais aussi par le hasard heureux de leurs patronymes qui s’imbriquent plutôt bien. Blind Willie McTell, Blind Willie Johnson et Robert Johnson. Delta blues, alcool, femmes, acide sulfurique, poison et sondes spatiales Voyager, bienvenue dans les eaux troubles des défricheurs sudistes. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! PART X

mercredi, décembre 2nd, 2015 par Toorsch

buddy guy

BUDDY THE GUY

Il y a des petits trucs comme ça dans la vie qui vous redonnent foi en l’être humain, et le fait que Buddy Guy, 79 ans au compteur, puisse encore publier un album du calibre de Born To Play Guitar en est indéniablement un. Buddy Guy, le dernier grand bluesman, l’ultime représentant d’une espèce bientôt disparue, Buddy Guy, né pour jouer le blues, né pour mourir avec lui. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part IX

jeudi, novembre 5th, 2015 par Toorsch

Blues

LATE 60’S COSMIC BLUES

Des profondeurs du bayou jusqu’aux confins du cosmos en passant par Frisco, Soul Francisco. Nous sommes à la toute fin des sixties, et les vibrations venues d’Albion ont fait (re)découvrir aux ricains le seul véritable or noir: le blues. Il aura donc fallu que de British petits blancs (on y reviendra pour sûr) fassent le travail. L’histoire prend parfois de biens étranges détours… Mais qu’importe, les disciples de Johnson, McTell, Hooker, Waters (on y reviendra aussi, un peu de patience) sont dans la place, bien décidés à faire tomber toutes les barrières.  Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part VIII

lundi, avril 13th, 2015 par Toorsch

Rooster

RED, WHITE & BLUE ROOSTER BLUES 

Escale tricolore cette fois-ci, avec deux beaux exemples de blues d’ici (ou presque) parfaitement exécutés, et garantis sans Johnny Hallyday (euh, en fait non). Deux exercices très différents qui prouvent que le coq, le fameux Little Red Rooster, peut lui aussi chanter en bleu. Chicago-Paris, Hazlehurst-Dole, c’est parti!

Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part VII

dimanche, avril 5th, 2015 par Toorsch

johhnywinter_edgarwinter-together_sl1

WINTERS ARE COMING

Ils méritent bien un épisode rien qu’à eux les frangins Winter, tant ils sont légendaires. Edgar et Johnny, les frères pétards du Texas, les deux marcheurs blancs du Blues Rock. L’un était un as de la six cordes, un virtuose bluesymaniaque capable de croiser le fer avec Hendrix, l’autre est un touche-à-tout sublime, multi-instrumentiste récidiviste et protéiforme. Les deux sont albinos, blancs immaculés distillant une musique de noirs. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part VI

vendredi, mars 27th, 2015 par Toorsch

Greetings from Memphis, TN

926 EAST McLEMORE AVENUE

Après avoir arpenté les dépôts de la Motown à Detroit, nous voilà à Memphis dans le Tennessee à la recherche d’une adresse bien précise, le 926 East McLemore Avenue. Emplacement du mythique studio d’enregistrement de la maison Stax, la grande rivale sudiste de la Motown. Le nord contre le sud, toujours, Hitsville contre Soulsville. Deux écoles, deux sons pour servir la même musique. La Soul, avec un S majuscule. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part V

samedi, mars 21st, 2015 par Toorsch

ben-harper-charlie-musselwhite-studio

HÉRITAGE 

Dans cet épisode il ne sera pas question d’une destination précise, mais plutôt de filiation et d’influence(s). Au travers de leurs parcours et de leurs démarches artistiques, Taj Mahal et Ben Harper sont assez semblables, l’un étant clairement le disciple de l’autre. Jamais réellement sur les chemins balisés, multipliant les expériences et les collaborations diverses, ces deux figures emblématiques du Blues et du Folk tracent leurs routes sur des cartes qui n’appartiennent qu’à eux. Entre boulot d’archivistes et recherches constantes de nouveautés, Taj Mahal et Ben Harper éclatent les cloisonnements stricts des genres au risque de dérouter. Lire la suite »

%d blogueurs aiment cette page :