Archives du tag ‘2017

ETIENNE DAHO – BLITZ – 2017

jeudi, novembre 23rd, 2017 par Toorsch

BLITZ

Ce disque est un peu l’événement musical du moment, Daho est canonisé, vendu comme le « Pape de la Pop », la formule sonne pas mal, ça pète en bouche. Le journaliste, il aime bien ça, la petite formule toute faite, livrée clé en main, celle qui permet de vendre un album comme on vendrait la dernière lessive en date ou l’ultime modèle de smartphone. Oui mais voilà, on aura beau vouloir vendre Blitz comme la dernière lessive en date, forcé de constater qu’il ne lavera jamais plus blanc que blanc. Son psychédélisme noir et néon se chargera de happer l’auditeur dans un vortex lysergique aux parfums vénéneux. Dense, foisonnant d’idées et de trouvailles, Blitz est un album de jeune homme, il pourrait bien être le premier effort d’un obscur combo Australien francophile que cela ne choquerait personne. Il y a de la poussière dans Blitz, du plomb et de la lumière, des ténèbres et des nuages légers. Il y a le monde actuel, vorace et incandescent, il y a l’homme nu sous ses obsessions. Il y a Syd Barrett aussi. Et donc la mort. Du pur rock psychédélique palpitant-exaltant.

Et enfin, la pochette est sublime.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

BILL MURRAY, JAN VOGLER & FRIENDS

samedi, novembre 11th, 2017 par Toorsch

BILL MURRAY, JAN VOGLER & FRIENDS – New Worlds

A la base, un violoncelle côté hublot sur un vol quelconque, le musicien lui réserve la meilleure place. Un acteur passe, la scène l’interpelle, il demande au musicien quelques explications. Les deux hommes profitent d’un agréable voyage ensemble et promettent de se revoir. Puis il y a les rendez-vous informels, les clubs de lecture, le pont de Brooklyn, les essais musicaux, l’amitié et un projet incongru. Un grand pont entre l’Europe et l’Amérique, un grand mélange entre deux mondes, deux cultures, celle du musicien et celle de l’acteur. Lire la suite »

H4LLOWEEN

lundi, octobre 30th, 2017 par Toorsch

THE FOURTH HALLOWEEN SPECIAL

SNACKER’S

Snacker’s, c’est le point de chute où se retrouvent les paumés et les épaves de fin de soirée qui ont la dalle. Un petit snack de campagne sur une route déserte, un faux Dinner à l’américaine en dehors de tout, on y sert des frites trop salées et des hamburgers pas terribles à la viande douteuse. Mais c’est le seul endroit toujours ouvert par ici. Un microcosme étrange à la faune atypique, et je ne vous parle pas uniquement des clients. La patronne est une petite vieille très bavarde à l’œil fou, l’emploi du singulier n’est pas une erreur, et à la dentition disons, hasardeuse. Le « cuisinier », lui, est un colosse vêtu d’une blouse crasseuse tâchée de sang. Ce qui est étonnant pour un mec qui ne cuit que des steaks hachés surgelés. Nous y sommes allés, Monsieur Sachet et moi, une nuit de fringale indomptable et bien que nous ayons très mal mangé, nous y retournons régulièrement. Pour le décor, pour le folklore, mais surtout pour les histoires de la patronne. Et qu’importe si des rats rôdent autour des poubelles. Lire la suite »

NICOLE ATKINS – Goodnight Rhonda Lee – 2017

mardi, août 29th, 2017 par Toorsch

D’un vieux transistor posé sur une table en formica s’échappe un son anachronique qui donne envie de reprendre encore un verre du « Summer Wine » de Nancy et Lee. Le voyage à Memphis de Dusty est là aussi, dans les profondeurs d’un souffle analogique. Sous les rayons lourds d’un soleil estival à son zénith mortel, les vignettes ultra-retro de Nicole Atkins chassent la canicule et son trop chaud sirocco. Fraîcheur enfin, envie de milk-shake glacé et de Corvette sur la Pacific Highway. C’est de la musique profondément américaine qui est jouée ici, de la musique d’avant les Beatles, d’une lointaine époque fantasmée.

Lien Deezer

Toorsch’

RANDY NEWMAN – DARK MATTER – 2017

vendredi, août 18th, 2017 par Toorsch

Surtout connu chez nous pour le générique de la série Monk ou les bandes-originales des films d’animation Pixar, Randy Newman fait partie de ses grands auteurs injustement sous-estimés. De ces auteurs rares, capables en trois minutes de vous raconter une histoire incroyable. L’art du Storytelling poussé à son paroxysme. Comble du bon goût, Newman est aussi capable d’humour acerbe, raffiné, loufoque, c’est bien simple, cet Américain pourrait être Anglais que personne n’y trouverait à redire. Pour s’en convaincre il suffit d’écouter attentivement « The Great Debate » et « Putin ». Quelle brillante idée d’ailleurs de transformer le macho-dictateur Russe en une sorte de méchant de Disney. Lire la suite »

LA LÉGENDE DE CHOOLO

lundi, août 14th, 2017 par Toorsch

Préface

Je m’appelle Stephen Hatecroft, mais ça vous le savez sans doute déjà puisque vous tenez entre les mains ce qui devait être mon nouveau roman, La Légende de Choolo. Autant rompre le suspense tout de suite, ce qui n’est pas dans mes habitudes, celui-ci ne verra probablement jamais le jour. Vous n’êtes pas sans savoir, si vous avez suivi les dernières actualités concernant l’édition artistique, que désormais chaque auteur de fiction est soumis à un nombre limité de mots, valant pour l’intégralité de sa carrière, tous supports confondus. Une sorte d’obsolescence programmée permettant le renouvellement des auteurs et théoriquement des idées. Lire la suite »

PLANETARIUM – 2017

vendredi, août 11th, 2017 par Toorsch

La tête dans les étoiles, entre vieux mythes, anciens dieux et sciences spatiales, entre auto-tune, folk, orchestrations denses et minimalisme electro, bienvenue dans le Planetarium de Sufjan & Co. Un observatoire halluciné et mélancolique, qui laisse derrière lui une queue de comète furtive dans le ciel de l’Illinois et du Michigan. Des états dans bien des états. Miracle ! Le plasma et la poussière deviennent son ! Musique ! Et tout le système solaire y passe. On ne ressort pas indemne de cette virée en apesanteur. Ballotté dans le chaos hostile de planètes inhospitalières.

Malgré sa longueur et son concept disons particulier, Planetarium se paye le luxe de ne pas être pompeux et demeure toujours digeste. Sans doute le projet le plus bizarre et ambitieux de Sufjan Stevens à ce jour. Et accessoirement une réussite de plus.

Lien Deezer

Toorsch’

ALICE COOPER – Paranormal – 2017

vendredi, juillet 28th, 2017 par Toorsch

35 minutes de pur condensé de classic-rock façon Alice, voilà ce que nous propose Paranormal dans sa version standard. A l’opposé donc de cette grande pièce montée qu’était Welcome 2 My Nightmare, le précédent effort du maître de l’horreur, également produite par le fidèle Bob Ezrin. Lire la suite »

FLEET FOXES – Crack-Up – 2017

vendredi, juin 23rd, 2017 par Toorsch

Fleet Foxes revient parmi les vivants tel un phénix que l’on croyait bel et bien éteint. Six années se sont écoulées depuis Helplessness Blues et cela se ressent. Crack-Up est moins accessible, moins immédiat, il infuse lentement avant de se déployer au fur et à mesure des écoutes successives. Les mélodies jadis si limpides sont ici plus timides, moins juvéniles, plus secrètes mais aussi plus amples. Elles sont comme des voiles gonflées par le vent, claquant et dansant sous un ciel gris-noir. L’élément liquide semble d’ailleurs être au cœur de cette oeuvre-océan vaste et souvent démontée. A l’image de la photo de l’artiste Hiroshi Hamaya qui orne sa pochette.

Lien Deezer

Toorsch’

LA CASSETTE A MITCH

jeudi, juin 8th, 2017 par Toorsch

THE MITCH BUCHANNON’S ∞ SUMMER FESTIVAL

Cette compilation va enfin répondre à la question susceptible d’apporter la lumière et la paix sur ce monde en proie aux doutes. Cette question taboue mais néanmoins cruciale : « Mais c’est quoi qu’il y a donc dans le walkman cassette du plus sexy des sauveteurs de Malibu ? » Sans doute de quoi passer pour un dieu (au corps oint par de l’huile solaire protection 12 000) aux abords des piscines municipales durant la saison estivale. Mais sachez qu’il ne peut rester qu’un seul vrai survivant à l’enfer de l’été ! Lire la suite »

%d blogueurs aiment cette page :