Archives du tag ‘2017

NICOLE ATKINS – Goodnight Rhonda Lee – 2017

mardi, août 29th, 2017 par Toorsch

D’un vieux transistor posé sur une table en formica s’échappe un son anachronique qui donne envie de reprendre encore un verre du « Summer Wine » de Nancy et Lee. Le voyage à Memphis de Dusty est là aussi, dans les profondeurs d’un souffle analogique. Sous les rayons lourds d’un soleil estival à son zénith mortel, les vignettes ultra-retro de Nicole Atkins chassent la canicule et son trop chaud sirocco. Fraîcheur enfin, envie de milk-shake glacé et de Corvette sur la Pacific Highway. C’est de la musique profondément américaine qui est jouée ici, de la musique d’avant les Beatles, d’une lointaine époque fantasmée.

Lien Deezer

Toorsch’

Publicités

RANDY NEWMAN – DARK MATTER – 2017

vendredi, août 18th, 2017 par Toorsch

Surtout connu chez nous pour le générique de la série Monk ou les bandes-originales des films d’animation Pixar, Randy Newman fait partie de ses grands auteurs injustement sous-estimés. De ces auteurs rares, capables en trois minutes de vous raconter une histoire incroyable. L’art du Storytelling poussé à son paroxysme. Comble du bon goût, Newman est aussi capable d’humour acerbe, raffiné, loufoque, c’est bien simple, cet Américain pourrait être Anglais que personne n’y trouverait à redire. Pour s’en convaincre il suffit d’écouter attentivement « The Great Debate » et « Putin ». Quelle brillante idée d’ailleurs de transformer le macho-dictateur Russe en une sorte de méchant de Disney. Lire la suite »

LA LÉGENDE DE CHOOLO

lundi, août 14th, 2017 par Toorsch

Préface

Je m’appelle Stephen Hatecroft, mais ça vous le savez sans doute déjà puisque vous tenez entre les mains ce qui devait être mon nouveau roman, La Légende de Choolo. Autant rompre le suspense tout de suite, ce qui n’est pas dans mes habitudes, celui-ci ne verra probablement jamais le jour. Vous n’êtes pas sans savoir, si vous avez suivi les dernières actualités concernant l’édition artistique, que désormais chaque auteur de fiction est soumis à un nombre limité de mots, valant pour l’intégralité de sa carrière, tous supports confondus. Une sorte d’obsolescence programmée permettant le renouvellement des auteurs et théoriquement des idées. Lire la suite »

PLANETARIUM – 2017

vendredi, août 11th, 2017 par Toorsch

La tête dans les étoiles, entre vieux mythes, anciens dieux et sciences spatiales, entre auto-tune, folk, orchestrations denses et minimalisme electro, bienvenue dans le Planetarium de Sufjan & Co. Un observatoire halluciné et mélancolique, qui laisse derrière lui une queue de comète furtive dans le ciel de l’Illinois et du Michigan. Des états dans bien des états. Miracle ! Le plasma et la poussière deviennent son ! Musique ! Et tout le système solaire y passe. On ne ressort pas indemne de cette virée en apesanteur. Ballotté dans le chaos hostile de planètes inhospitalières.

Malgré sa longueur et son concept disons particulier, Planetarium se paye le luxe de ne pas être pompeux et demeure toujours digeste. Sans doute le projet le plus bizarre et ambitieux de Sufjan Stevens à ce jour. Et accessoirement une réussite de plus.

Lien Deezer

Toorsch’

ALICE COOPER – Paranormal – 2017

vendredi, juillet 28th, 2017 par Toorsch

35 minutes de pur condensé de classic-rock façon Alice, voilà ce que nous propose Paranormal dans sa version standard. A l’opposé donc de cette grande pièce montée qu’était Welcome 2 My Nightmare, le précédent effort du maître de l’horreur, également produite par le fidèle Bob Ezrin. Lire la suite »

FLEET FOXES – Crack-Up – 2017

vendredi, juin 23rd, 2017 par Toorsch

Fleet Foxes revient parmi les vivants tel un phénix que l’on croyait bel et bien éteint. Six années se sont écoulées depuis Helplessness Blues et cela se ressent. Crack-Up est moins accessible, moins immédiat, il infuse lentement avant de se déployer au fur et à mesure des écoutes successives. Les mélodies jadis si limpides sont ici plus timides, moins juvéniles, plus secrètes mais aussi plus amples. Elles sont comme des voiles gonflées par le vent, claquant et dansant sous un ciel gris-noir. L’élément liquide semble d’ailleurs être au cœur de cette oeuvre-océan vaste et souvent démontée. A l’image de la photo de l’artiste Hiroshi Hamaya qui orne sa pochette.

Lien Deezer

Toorsch’

LA CASSETTE A MITCH

jeudi, juin 8th, 2017 par Toorsch

THE MITCH BUCHANNON’S ∞ SUMMER FESTIVAL

Cette compilation va enfin répondre à la question susceptible d’apporter la lumière et la paix sur ce monde en proie aux doutes. Cette question taboue mais néanmoins cruciale : « Mais c’est quoi qu’il y a donc dans le walkman cassette du plus sexy des sauveteurs de Malibu ? » Sans doute de quoi passer pour un dieu (au corps oint par de l’huile solaire protection 12 000) aux abords des piscines municipales durant la saison estivale. Mais sachez qu’il ne peut rester qu’un seul vrai survivant à l’enfer de l’été ! Lire la suite »

ENDLESS BOOGIE – Vibe Killer – 2017

mardi, juin 6th, 2017 par Toorsch

Avec Vibe Killer, les New-Yorkais d’Endless Boogie creusent toujours un peu plus le sillon monolithique déjà pas mal labouré par John Lee Hooker. Digressions sans fin sur fond de guitares moites et rythmique kaputt motorik/opiacée/hypnotique/places ici ta propre divagation. Un peu comme si, quelque part dans le désert, Don Van Vliet avait fusionné avec le Healer lors d’une cérémonie franchement louche. Alors forcément le fils bâtard a une sale gueule, mais il connaît le blues sans fin, l’accord joué et rejoué à l’infini. Le son chamanique véritable. Celui dont l’écho naît pile au croisement, entre deux traces laissées par des crotales dans le sable chaud. Si chaud que le diable lui-même n’y foutrait pas les pieds.

Lien Deezer

Toorsch’

TAJ MAHAL & KEB’ MO’ – TAJMO – 2017

jeudi, mai 25th, 2017 par Toorsch

Annoncée de longue date, cette rencontre s’est faite attendre. On sait le respect que ces deux grands noms du blues ont l’un pour l’autre. Que Taj Mahal est un mentor pour Keb’Mo’ (et pour beaucoup d’autres). On pouvait ainsi craindre un rapport de maître à élève, mais il n’en est rien. Chacun nourrit l’autre et le plaisir de jouer ensemble est palpable à tous les instants. Lire la suite »

Girma Bèyènè & Akalé Wubé – Mistakes On Purpose

samedi, mai 13th, 2017 par Toorsch

Légende de la musique Éthiopienne dans les années 70, puis exilé aux États-Unis, Girma Bèyènè n’a rien publié pendant près de trois décennies. Entre temps, l’homme est devenu pompiste au pays de l’Oncle Sam, la gloire n’ayant pas suivi son exile. Il a fallu attendre que le formidable label Ethiopiques l’amène en studio, secondé par le groupe d’Afro-beat Parisien Akalé Wubé, pour que le phénix renaisse enfin de ses cendres.

Résultat, feu à tous les étages, syncopes, groove et grande classe. La pochette semble annoncer un héros usé près pour un nouveau tour de piste et c’est exactement ce que le disque offre. De l’Éthio-jazz immensément beau, à la fois suave et incendiaire. Mistakes On Purpose se situe quelque part entre Afrique et Amérique du nord. Girma Bèyènè désormais septuagénaire est fait du même bois que ces vieux Bluesmen américains, cet ébène massif insensible aux tumultes du temps.

Lien Deezer

Toorsch’

%d blogueurs aiment cette page :