Archives du tag ‘C’est quoi ton sample?

Le futur de la Cabane

dimanche, mai 29th, 2016 par Toorsch

deLorean

Après plus de deux ans d’existence (avec un petit break tout de même), je crois qu’il est grand temps de faire un micro-bilan et de prévoir un peu l’avenir de La Cabane déviante. Tout d’abord, je suis assez satisfait de la fréquentation du site et de son contenu qui commence à être plutôt riche. Même si j’aimerais vraiment que nous parlions plus de cinéma, de bandes-dessinées et de romans. Pour l’instant 80% des articles concernent la musique, mais cela devrait changer doucement. La récente création des Turbokronikciné oeuvre dans ce sens. Le but avec cette série étant de faire des chroniques rythmées et courtes (c’est pas gagné), sur un ton décontracté et pas trop analytique. On y causera de films de genre, toutes périodes confondues. Lire la suite »

Publicités

C’est quoi ton sample? #2

dimanche, mars 27th, 2016 par Toorsch

mandrill

Les premiers albums de Public Enemy regorgeaient de samples (pas toujours très réglos au rayon droits d’auteurs, d’ailleurs) imbriqués les uns dans les autres avec furie par le génial Terminator X. Une profusion de plans piqués à droite et à gauche sans aucune limitation de genre: soul, rock, métal et même early rap, tout y passait, pour un résultat complètement fou. C’était le bon temps. Un truc assez typique de l’époque, disons 85-95… impensable aujourd’hui. Qui oserait refaire Apocalypse 91 ou encore Paul’s Boutique des Beastie Boys de nos jours? C’est le tribunal assuré, pensez donc, tout ce pillage!

PUBLIC ENEMYBy the Time I Get to Arizona (’91)/ MANDRILLTwo Sisters of Mystery (’73)

1991, Public Enemy sort Apocalypse 91… The Enemy Strikes Black un disque charnière, probablement le dernier à bénéficier d’une certaine hype. Comme toujours Chuck D et Flavor Flav donnent dans le rap conscient et anti-raciste, et quand la suprématie blanche tente de faire interdire la commémoration anniversaire de la naissance de Martin Luther King, l‘Enemy monte au front. « By the Time I Get to Arizona » est brûlant, tant par son contenu hautement explosif que par sa puissance sonique. Pour ce faire, Terminator X est allé grassement piocher dans le morceau « Two Sisters of Mystery », une tuerie funk du groupe Mandrill. Une affaire New-Yorkaise en somme, Long Island-Brooklyn, deux décennies d’écart, même combat!

L’art du sample est noble.

Lien Deezer

Toorsch’

C’est quoi ton sample? #1 Christmas Special

mardi, décembre 8th, 2015 par Toorsch

run-dmc-santajpg

Bienvenue dans cette nouvelle rubrique voisine de La Reprise dominicale, sauf qu’ici, il ne sera pas question de cover au sens strict. Avec C’est quoi ton sample?, nous allons plonger dans l’art tout aussi passionnant du sampling. Et puisque la saison nous y contraint, commençons par un petit rap de Noël qui pioche allègrement dans la bonne Chrismas soul à double sens.

CLARENCE CARTER – Back Door Santa/RUN DMC – Christmas In The Hollies

Tous cuivres dehors, voici que débarque le « Back Door Santa », toujours prêt à passer par la porte de derrière. Cette vision/hallucination hivernale du « Back Door Man » de Willie Dixon traîne son blues sexuellement métaphorique dans une soul juteuse à l’extrême. Le réveillon sera chaud et ne s’achèvera qu’au petit matin. C’est que le vieux Daddy Christmas possède encore de solides arguments…

Lien Deezer

Décembre 1988, RUN DMC, après avoir osé le duo avec Aerosmith, se lance dans la chanson de Noël avec un putain de sens de l’humour. Histoire de nous rappeler que le réveillon n’est pas si différent dans le Queens des 80’s que partout ailleurs, le père Noël y porte juste une paire d’Adidas flambant neuve. La blague est efficace et mettra le feu sous le sapin entre deux cantiques. Si tu veux voir le clip, c’est par !

Lien Deezer 

Toorsch’

%d blogueurs aiment cette page :