Archives du tag ‘Jason

Le jour de Jason

vendredi, octobre 13th, 2017 par Toorsch

« Alors mes jeunes monstres affamés, on commence à s’impatienter ? La nuit glaçante d’Halloween approche, apportant avec elle son festin de gore et de friandises. Et tandis que Dracula se fait tailler les canines chez son dentiste, que le Loup-garou se shampouine le poil et que la Momie remet ses bandes bien en place pour la grande fête du 31, un homme rôde déjà, une machette à la main. Son nom: Jason Voorhees. Pour beaucoup, le vendredi 13 est synonyme de chance, mais si vous passez par Crystal Lake, il n’est pas certain que vous décrochiez le gros lot. Lui par contre… »

Le Gardien de la cabane

Publicités

SUMMERTIME NOIZE #3: Hard Rock Summer

jeudi, juin 23rd, 2016 par Toorsch

Alice+Cooper+Constrictor

ALICE COOPER – Constrictor

Gros trip rétro dans ce numéro, retour vers le passé, le convecteur de la DeLorean calibré sur 1986. L’année du retour en force d’un Coop’ enfin sobre. L’affaire est entendue, c’est du hard FM, artistiquement on y perd beaucoup, bla bla bla… n’empêche que les titres forts sont au rendez-vous.

Imaginez un instant que vous soyez un teenager dans l’Amérique fantasmée par le cinéma d’horreur Hollywoodien des années 80. Comme dans tout bon slasher qui se respecte, votre histoire commence au début de l’été avec une bande de potes, un chalet perdu dans la forêt prêté par un oncle que personne ne connait, drugs & booze et surtout les gonzesses (cette chronique est connement genrée, sorry). Ah oui, j’allais oublier le plus important, vous êtes blanc (décidément c’est de pire en pire rayon clivages) donc la radio crache du Hard Rock à toute blinde, Constrictor en l’occurence. La suite est connue, première baignade à poil dans le lac du coin, premier meurtre… Le tueur? N’importe quel Jason random fera l’affaire.

C’est aussi ça le son de l’été, du bon hard FM qui tâche, soit le délicieux bonheur du mauvais goût.

Le morceau qui tue: « He’s Back », pour le coup c’est réellement le morceau qui tue puisque issu de la B.O de Friday the 13th Part VI, l’un des meilleurs épisodes de la saga. En bref, du gros hard bourré de synthétiseurs baveux typiques de l’époque, mais avec des paroles hilarantes.

Lien Deezer

Toorsch’ 

%d blogueurs aiment cette page :