Archives du tag ‘Robert Englund

H4LLOWEEN

lundi, octobre 30th, 2017 par Toorsch

THE FOURTH HALLOWEEN SPECIAL

SNACKER’S

Snacker’s, c’est le point de chute où se retrouvent les paumés et les épaves de fin de soirée qui ont la dalle. Un petit snack de campagne sur une route déserte, un faux Dinner à l’américaine en dehors de tout, on y sert des frites trop salées et des hamburgers pas terribles à la viande douteuse. Mais c’est le seul endroit toujours ouvert par ici. Un microcosme étrange à la faune atypique, et je ne vous parle pas uniquement des clients. La patronne est une petite vieille très bavarde à l’œil fou, l’emploi du singulier n’est pas une erreur, et à la dentition disons, hasardeuse. Le « cuisinier », lui, est un colosse vêtu d’une blouse crasseuse tâchée de sang. Ce qui est étonnant pour un mec qui ne cuit que des steaks hachés surgelés. Nous y sommes allés, Monsieur Sachet et moi, une nuit de fringale indomptable et bien que nous ayons très mal mangé, nous y retournons régulièrement. Pour le décor, pour le folklore, mais surtout pour les histoires de la patronne. Et qu’importe si des rats rôdent autour des poubelles. Lire la suite »

Publicités

FREDDY, Les Griffes de la nuit – 2010

mercredi, septembre 3rd, 2014 par Toorsch

freddy affiche

Attention ce film est une merde!

Oui! J’annonce la couleur d’entrée de jeu, je sais que ça tue le suspense, mais comme ce film en est totalement dépourvu, ce n’est pas bien grave. Pour mettre les choses au clair, je n’ai rien contre les remakes, bien au contraire, ce sont souvent de très bons films. L’Armée des morts, Halloween ou encore La Colline a des yeux, tous réalisés par des cinéastes malins, je le concède. Je suggère au passage à tous les détracteurs de Remakes et autres Reboots de bien se souvenir que La Mouche de Cronenberg, The Thing de Carpenter ou même Scarface de Brian De Palma sont des remakes, si bons qu’ils ont totalement occulté les oeuvres originales aux yeux du grand public. Mais revenons à notre grand brûlé. Freddy, Les Griffes de la nuit réalisé par Samuel Bayer (dont c’est le premier et seul long-métrage à l’heure actuelle) est le remake du classique de Wes Craven datant de 1984 (Merci Captain Obvious! De rien mon gars), et si les intentions de départ étaient probablement louables, force est de constater que le résultat final est loin d’être à la hauteur. Lire la suite »

Portraits de gens bien #3

jeudi, juillet 24th, 2014 par Toorsch

01 sam l 01 englund vintage

%d blogueurs aiment cette page :