Archives du tag ‘Roy Orbison

LA CASSETTE 2 MITCH

samedi, juin 17th, 2017 par Toorsch

2ND TO NONE : THE MITCH BUCHANNON’S 19TH NERVOUS BREAKDOWN

Quel fieffé coquin que ce Mitch ! En fouillant un peu plus profondément dans son slip de bain, nous avons débusqué une autre de ses compilations de qualité. Chacun ses hobbys, ici nous aimons fouiller dans les vêtements du plus beau des sauveteurs que la terre ait porté. Que voulez-vous, nous sommes bien faibles… Mais revenons-en aux faits, cette deuxième mixtape, gardée jusqu’ici bien au chaud (faisant également office de leurre pour la gent féminine), nous révèle une toute autre facette de la personnalité du monsieur. Deux facettes pour être tout à fait exact. La mélancolie d’un été solitaire et une envie d’ailleurs, d’un endroit moins propre, moins faussement paradisiaque. Sans doute son vrai paradis à lui… Lire la suite »

Ma vie en mono #7: Johnny, Roy, Sachet et moi

vendredi, juin 3rd, 2016 par Toorsch

mon 7

Dans le film High Fidelity, le personnage interprété par John Cusack cite l’autobiographie Cash par Cash comme étant son livre favori. C’est un choix comme un autre, pas plus con ni meilleur. Pour ma part, je ne me risquerais pas à avoir un bouquin favori, sinon Je suis une légende de Richard Matheson. D’abord car c’est un sacré bon roman et qu’ensuite, au même titre que la chanson « Life On Mars » de Bowie, il me rappelle mon meilleur copain. Que l’on nommera ici, Sachet.

Pour en revenir à l’autobiographie de Johnny Cash et à l’amitié, c’est ici que ce « billet d’humeur » prend tout son sens, c’est un des rares livres que je peux ouvrir au hasard, y picorer quelques belles feuilles et le refermer avec un plaisir toujours intact. Cependant, il y a un passage que j’affectionne tout particulièrement, un paragraphe qui parle de queue de cheval et de la mort de Roy Orbison. C’est un moment à la fois triste et drôle. Un grand morceau d’amitié qui triomphe de tout, même du pire. Et je me dis qu’il est sans doute là le vrai truc. Se marrer jusque dans la mort, rire, toujours se taper le cul par terre. On aura tout le temps de pleurer par la suite. Et je sais que le père Sachet me rejoint sur ce point.

Alors oui, comme le personnage de Cusack, mon bouquin préféré c’est peut-être Cash par Cash, allez savoir. Pour les mêmes raisons que la chanson « Life On Mars » de Bowie.

Toorsch’

Portraits de gens bien #1

mardi, juillet 8th, 2014 par Toorsch

01 eddy vintage roy noir Tom Waits contrast 01 murray vintage

La voix de Roy

mardi, avril 29th, 2014 par Toorsch

Roy+Orbison+royorbison2

Sha, laa, laaa, dooby waah, Bum Bum Bum, Yip Yip, Vum.

La question est la suivante. « Comment est-ce possible que de stupides onomatopées puissent se transformer en mélodie céleste d’une si pure beauté? » La réponse éclate et tout devient clair lorsque Roy Orbison se met à chanter « Blue Angel » avec cette voix venue d’ailleurs. Une voix simplement incroyable, l’une des plus belles de l’histoire du Rock’N’Roll. Roy appartient à un autre temps, pas si ancien, mais lointain. Il débuta sa carrière chez Sun Records sur les conseils de Johnny Cash, un pote, à la grande époque des pionniers. Il fut d’ailleurs le plus jeune artiste embarqué dans la célèbre écurie de Sam Phillips. Mais Roy n’avait rien d’une furie rockabilly avec sa gueule quelconque et ses épaisses lunettes à double foyer, pas vraiment un sex-symbol à la Elvis. Lire la suite »

%d blogueurs aiment cette page :