Archives du tag ‘Snoop Dogg

MA VIE EN MONO #5: The Baddest Cowboy In Town

jeudi, avril 21st, 2016 par Toorsch

willieNelson-21

Willie Neslon est putain de badass. Un vrai hors-la-loi, un monument de la musique américaine. Willie Nelson a 82 ans, mais il continue de publier des disques de manière frénétique et tourne toujours. On The Road Again. Il y a fort longtemps, au début des glorieuses 70’s, il a participé, avec Waylon Jennings, à la création du mouvement « outlaw », une branche dissidente de la country music ne répondant pas aux canons réac’ et lisses de la vieille garde Nashvillienne. Ça en dit long sur le mec. D’ailleurs si sa musique est authentiquement country, elle s’affranchit totalement des codes du genre, flirtant avec le blues, le jazz, la pop et même le reggae. Car Willie est aussi un grand fumeur de weed. Une passion qu’il partage avec son pote Snoop Dogg, avec lequel il a fait deux ou trois choses bien sympas (« Superman », « Roll Me Up »). Toujours à propos de ganja, Willie a révélé dans ses mémoires avoir eu l’insigne honneur de pouvoir fumer son joint sur les toits de la Maison blanche. Badass je vous dis, le mec est invité à dîner par Jimmy Carter et il sort son spliff comme ça, à la cool! Et puis, enfin, il a fait partie des Highwaymen, un groupe de potes vachement super, un supergroupe quoi, qui comptait dans ses rangs, en plus du fidèle Waylon Jennings, Kris Kristofferson et Johnny Cash. Soit le quatuor le plus intimidant de l’histoire de la musique ricaine.

« Roll Me Up And Smoke Me When I’m Die »

Mais voilà, je m’inquiète un peu pour Willie, il faut bien dire ce qui est, en ce moment dans mon paysage musical c’est l’hécatombe. Et ce n’est pas facile à supporter. Petit à petit le ciel s’assombrit, et s’il ne fait pas encore totalement noir, ça ne devrait pas tarder. Pas plus tard que maintenant, Prince vient de tomber… Alors accroche-toi Willie, fume autant d’herbe que tu veux, mais accroche-toi, car chaque fois que l’on enlève un poster du mur, on en voit les fissures, les moisissures et les plâtres qui s’effritent. Et puis va savoir, c’est peut-être toi l’immortel du rock, nous avons longtemps cru que c’était Lemmy, mais non. Bowie? Pas mieux. Un bluesman peut-être? Faut croire que non, BB King est mort aussi.

Longue vie à Willie Nelson, l’un des derniers gardiens du temple des hors-la-loi.

Toorsch’

Publicités

2015, micro-autopsie d’une année de merde

mercredi, janvier 6th, 2016 par Toorsch

lemmy-730x332

Bon débarras! 2015 c’est plié et tant mieux. Cette année sinistre laisse derrière elle une persistante odeur d’étron bien fumeux. Le 7 janvier annonçait pourtant la couleur, celle du sang, et de ce strict point de vue, 2015 aura su rester constante. Mais nous ne sommes pas ici pour reparler encore des drames (trop d’usure et de colère), mais plutôt du grand show rock (au sens large) qui heureusement continue, coûte que coûte. Même si la faucheuse poursuit inlassablement son taf chez nos papys rockeurs, puisqu’en 2015 elle aura décroché le gros lot, la salope ayant eu Lemmy. Putain, même Lemmy l’immortel est mort, ça je ne veux pas le croire. La perte est immense, d’autres sont trépassés, mais épargnons-nous les longues listes morbides jamais assez complètes. Rest In Peace Everybody!

Lire la suite »

2015: Rattrapage musical #1

samedi, octobre 17th, 2015 par Toorsch

Ayant été absent depuis un bon bout de temps, il va nous falloir rattraper laborieusement le retard accumulé. Pas une mince affaire tout ça, tant l’actualité est comme toujours très riche. Cette semaine, il sera question de trois albums tous très bons et de surcroît publiés par des artistes chevronnés.

This CD cover image released by Universal Music Enterprises shows the self-titled release for Hollywood Vampires. (Universal Music Enterprises via AP)

HOLLYWOOD VAMPIRES

Le voici enfin l’album de reprises tant attendu d’Alice Cooper, sauf que depuis son annonce, il y a de cela près de trois ans, le projet a muté, afin de devenir l’oeuvre d’un nouveau groupe dont le noyau dur est Johnny Depp, Joe Perry et bien sûr le Coop’ dans le rôle du maître de cérémonie. Le concept est simple, reprendre les chansons des membres tombés au combat du Hollywood Vampires originel. Étant donné que cet illustre club d’alcoolos comprenait entre autres John Lennon, Marc Bolan, Jim Morrison et Harry Nilsson, inutile de préciser que la qualité est au rendez-vous. La grand messe aura donc bien lieu. Lire la suite »

%d blogueurs aiment cette page :