Archives du tag ‘soul

LAVILLIERS ’08

lundi, décembre 4th, 2017 par Toorsch

BERNARD LAVILLIERS – Samedi soir à Beyrouth – 2008

Entre Kingston et Memphis il y a Beyrouth. Les vibrations profondes et rebelles du reggae et les cuivres de la soul. Lavilliers fabrique un pont d’or entre Tuff Gong et Stax, il coule le béton comme un mafieux italien dans le New Jersey. Il fait monter la sauce à sa manière, il assimile les styles pour en tirer un jus épais, alcool exotique des poètes. « Rafales » de basses rondes, de rêves anarchistes et d’histoires de marins douteux, douteuses histoires de marins de comptoir(s). Et puis Beyrouth un samedi soir, des voitures blindées, des femmes voilées, c’est la guerre toujours. Le reggae plombé, mêlé d’arabesques légères, retranscrit parfaitement ce climat délétère. Les volutes de fumée de douteuses cigarettes roulées grimpent au plus haut pour mieux déchirer le ciel.

Quelques tropiques ensuite, Hugo Chavez, Miami et toujours cette classe ultime du voyageur curieux, du poète observateur et engagé. Celui qui chantait les mains d’or, les barbares, les travailleurs de Saint-Etienne ou de la vallée de la Fensch, gueules d’aciers brûlées par le métal en fusion, n’oublie pas ses racines ouvrières et se paye ceux qui ont privatisé le travail.

Samedi soir à Beyrouth, du grand Lavilliers, du Lavilliers quoi..

Toorsch’

Publicités

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part VI

vendredi, mars 27th, 2015 par Toorsch

Greetings from Memphis, TN

926 EAST McLEMORE AVENUE

Après avoir arpenté les dépôts de la Motown à Detroit, nous voilà à Memphis dans le Tennessee à la recherche d’une adresse bien précise, le 926 East McLemore Avenue. Emplacement du mythique studio d’enregistrement de la maison Stax, la grande rivale sudiste de la Motown. Le nord contre le sud, toujours, Hitsville contre Soulsville. Deux écoles, deux sons pour servir la même musique. La Soul, avec un S majuscule. Lire la suite »

BLUES BLUES BLUES AND SOUL! Part III

samedi, mars 14th, 2015 par Toorsch

grettings detroit

MOTOR CITY DRAMA

Dans ce troisième épisode, nous quitterons quelque peu les sentiers ravagés du blues pour les routes en apparence moins tumultueuses de la musique Soul. Direction Detroit, la fameuse Motor City, également connue sous le nom de Motor Town, bref vous l’aurez compris, c’est bien de la glorieuse maison Motown dont il sera question. Et comment Berry Gordy, le patron, a perdu la bataille contre deux de ses plus brillants artistes.

Lire la suite »

BRAND NEW WAYO

dimanche, février 22nd, 2015 par sad1aya

BRAND NEW WAYO (CRZR 1001) jacket

BRAND NEW WAYO: Funk, Fast Times & Nigerian Boogie Badness 1979-1983

En 2011, Uchenna Ikonne, un passionné fou furieux et tenancier du label Comb & Razor, a compilé quinze titres afrobeat de boogie, disco et deep funk nigérian des années 79-83… L’homme est une encyclopédie de la culture et la musique de cette période, et pour cause: né aux US dans les années 70, il a vécu au Nigéria au début des 80’s, avant de retourner chez lui dans les années 90. Lire la suite »

%d blogueurs aiment cette page :